Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Aujourd’hui, il y a moins de catastrophes naturelles

L’Académie Nationale des Sciences (Etats-Unis) vient de révéler que le nombre d’incendies de forêt dans le monde a baissé de 15 % depuis 1950. La célèbre revue Nature vient de publier une étude qui montre que les phénomènes de sécheresse mondiale n’ont pas du tout augmenté depuis 1960. Au contraire, certaines régions du globe connues pour leur sécheresse ont vu ce phénomène décroître. De même, le nombre d’ouragans et de tempêtes catastrophiques n’a pas augmenté, il se situe au niveau de celui des années 1970. Il est donc faux de soutenir que le « réchauffement climatique » aurait accentué le nombre de catastrophes naturelles.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les vertus du « laissez faire » contre les vices des entreprises parapubliques

Deux fois moins d’ouragans qu’il y a un siècle


+ 47 % : Hausse du prix de l’électricité en Allemagne (2006-2016)

214 %. C’est la hausse des importations de charbon en France au premier trimestre 2017 !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

A discuter

le 2 février 2013, 19:09

On ne voit pas bien le rapport à la fiscalité, par ailleurs beaucoup d’études prouvent le contraire...votre point est-il de montrer que le dérèglement climatique est un leurre ? Dans ce cas, il faudrait argumenter un peu plus !

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire