Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Actions et Manifestations > L’IREF dans les médias > Opinion | Fiscalité : inventons un « noci-score »

Opinion | Fiscalité : inventons un « noci-score »

L’IREF dans Les Echos

dimanche 10 octobre 2021, par Jean-Philippe Delsol

Plutôt que de taxer de façon parfois anarchique les produits dangereux pour la santé, il serait préférable d’instaurer un « noci-score », à la façon des nutri-scores alimentaires. Il classerait les produits en fonction de leur dangerosité et des coûts sociaux subséquents, détaille Jean-Philippe Delsol.

La fiscalité comportementale n’est souvent qu’un prétexte pour taxer. Le législateur est-il qualifié pour dire quelle voiture nous devons acheter ou ce que nous devons manger ou boire ? L’impôt s’immisce dans nos vies, se fait censeur de nos petits vices du quotidien qui ne sont souvent que de bons plaisirs de la vie. Sauf quand ces vices - l’alcool, la drogue, le tabac… entraînent des externalités négatives, des coûts de soins ou de nuisances qui justifient que ceux qui les génèrent en paient le prix, ce qui est juste sous certaines conditions.

D’ailleurs, l’impôt ne réussit jamais seul à réduire les consommations toxiques. La Finlande est devenue en cinquante ans un des plus importants consommateurs d’alcool d’Europe alors même que ses taxes sur les boissons alcoolisées y sont parmi les plus élevées. Le Danemark a dû très vite abolir une taxe sur la graisse qu’elle avait instituée en 2011 après avoir constaté qu’elle pesait sur les plus pauvres sans être efficace. Le Mexique a institué en 2014 une taxe sur les boissons sucrées, mais son effet n’a été que provisoire. En France, une augmentation en 2013 de 160 % des taxes sur la bière n’a porté qu’un coup d’arrêt momentané à la consommation, et la taxe qui frappe les sodas depuis 2012 n’a guère eu d’effets…

Lire la suite sur le site des Echos

https://fr.irefeurope.org/Actions-et-Manifestations/L-IREF-dans-les-medias/article/Opinion-Fiscalite-inventons-un-noci-score

Vos commentaires

  • Le 11 octobre à 03:47, par zelectron En réponse à : Opinion | Fiscalité : inventons un « noci-score »

    « noci-score » est un excellent baromètre pour mettre en accusation ce qui est délictueux, mauvais, poison, addictif, exemple : micron

  • Le 11 octobre à 09:25, par Obeguyx En réponse à : Opinion | Fiscalité : inventons un « noci-score »

    Ah, Zelectron, bonne réponse, commençons par le haut. Il y a 50 ans, on ne connaissait pas tous ces problèmes nutritionnels avec ou sans toxicités. Qui avons-nous copié pour être dans une telle impasse ? On le sait, mais on continue quand même. Je me rappelle que sur les paquets de biscuits il n’y avait pas de date de péremption, on pouvait les consommer 2 voir 3 ans après et je ne vous parle de ceux de l’armée française avec lesquels on pouvait ressemeler les "godillots" en 1970 lors de mon service militaire, on nous servait des boîtes de ration, pendant les stages commandos, datées de 1954. Et pourtant je suis toujours bien vivant.

  • Le 11 octobre à 17:54, par LE SCAO En réponse à : Opinion | Fiscalité : inventons un « noci-score »

    nuit gravement à votre santé, tue...sont déjà affichés
    interdit aux femmes enceintes, dangereux pour la conduite...(en 3 couleurs), peut provoquer ...

    pas de vie sans danger, l’atome... est utile, les connaissances sur l’ARN messager... ...sont utiles

    un peu de conscience et de curiosité sur l’univers nous fait progresser.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière