Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Actions et Manifestations > L’IREF dans les médias > Les pudeurs illicites du conseil constitutionnel à 26 millions (...)

Les pudeurs illicites du conseil constitutionnel à 26 millions d’euros

L’IREF dans l’Incorrect

lundi 3 mai 2021, par IREF

Organe suprême de la hiérarchie judiciaire française, le Conseil constitutionnel ne badine pas avec l’argent. Depuis 2001, ses membres auraient touché plus de 20 millions d’euros de manière illicite suite à une augmentation sous Lionel Jospin.

Docteur en droit public, Thierry Benne est diplômé d’expertise-comptable et du Conservatoire national des arts et métiers. Il a enseigné en université et a collaboré plusieurs années au Centre d’Enseignement Supérieur du Management Public. Il a exercé les professions d’expert-comptable, de commissaire aux comptes et d’expert-judiciaire. Le genre sérieux.

En septembre dernier, notre homme a produit une étude intéressante, mise en ligne par l’Institut de Recherches Économiques et Fiscales (IREF). Il a analysé comment est décidé le niveau de rémunération des neuf membres du Conseil constitutionnel. Ô surprise, il s’est aperçu qu’entre 1960 et 2000, les sages ont soustrait 6 millions d’euros de leurs revenus fiscaux. M. Benne a constaté que ces messieurs-dames bénéficiaient d’un super-abattement forfaitaire de 50% et que cette faveur provenait d’une décision ministérielle de 1960. Or, les rémunérations des membres du Conseil doivent faire l’objet d’une loi organique.

Lire l’article dans l’Incorrect

https://fr.irefeurope.org/Actions-et-Manifestations/L-IREF-dans-les-medias/article/Les-pudeurs-illicites-du-conseil-constitutionnel-a-26-millions-d-euros

Vos commentaires

  • Le 4 mai à 04:18, par Laurent46 En réponse à : Les pudeurs illicites du conseil constitutionnel à 26 millions d’euros

    Avec la magouille de Macron pour les présidentielles et celles des politiques qui continuent à s’en mettre plein les poches et à s’augmenter chaque année pour d’autres il est temps de prendre les battes au lieu d’aller voter.
    Cette Énarchie est pire que la Mafia Italienne et au regard des listes pour les régionales et Présidentielles j’ai envie de vomir.
    Je ne veux même pas parler de la destruction de l’économie comme l’automobile, des contraintes de plus en plus sévères et du niveau des taxes que l’escroc des finances de Macron met sur le dos des autres ....
    Ce pays France est à l’Image de Paris la Poubelle de l’Europe qui d’ailleurs ne veut pas être en reste et qui elle aussi commence à imiter la France depuis que la France à placée une gourde Française aux finances Européennes.
    Malheureusement, comme toujours la majorité des Français se complaisent dans l’assistanat permanent pensant toujours que l’argent de l’État tombe du ciel.
    Le "cartel" comme ils osent les affubler ont raison et cela arrivera peut-être plus vite que prévu et pourrait même dépasser une fois de plus nos frontières si la France continue à semer ses théories fumeuses et extrémistes au sein de l’Europe.
    La France est devenue un pays de magouilleurs de mendiants et de voleurs.
    Sans vouloir les cautionner les seuls qui ont raison ce sont ceux qui défendent leur culture venue d’ailleurs dans notre pays ils en ont au moins le courage de le faire même dans d’autres pays que dans le leur pays d’origine. Les Français eux se plaignent, sont en vacances tous les mois et demi voir moins pour certains y compris le corps médical et avec autant de vacances de RTT devenus un droit pour bon nombre, les maladies imaginaires et les pont divers et variés sans oublier grèves, marches blanches et anniversaires des moindres évènements, la France est devenue un pays de fainéants et de pleureurs et qui se complaisent dans ce rôle dont ils en sont les Champions de l’Europe et pas loin les premiers au monde. Les écolos, le féminisme et les autres extrémistes vont finir le travail dans les quelques années à venir et cela sera peut-être plus rapide que l’on puisse le penser. La France seul pays au monde qui ose détruire son économie de l’intérieur dans la joie et la bonne humeur des vacances perpétuelles avec un revenu universel géré par l’État par le contrôle permanent des comptes et avoirs de sa population. Le Conseil Constitutionnel ne fait que ce qui est d’habitude en France aussi bien par l’État que par les multiples couches locales ni plus ni moins.

  • Le 4 mai à 06:57, par chris En réponse à : Les pudeurs illicites du conseil constitutionnel à 26 millions d’euros

    Bjr,
    je partage à 200% le commentaire de Laurent46, perso j’appelle toute cette clique de parasites fiscaux : des politico-mafieux !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière