Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Actions et Manifestations > L’IREF dans les médias > Bernard Arnault, homme le plus riche du monde et fierté française

Bernard Arnault, homme le plus riche du monde et fierté française

Nicolas Lecaussin dans Valeurs Actuelles

dimanche 13 juin 2021, par Nicolas Lecaussin

Le groupe français LVMH, leader mondial du luxe, a surmonté la crise économique et sanitaire haut la main. Son PDG, Bernard Arnault, est un modèle à suivre.

Il n’y a pas que des mauvaises nouvelles en France. Mais les bonnes nouvelles font rarement la une des médias ou sont traitées avec ironie, ou beaucoup de méfiance. C’est ce qui s’est passé lorsque Bernard Arnault est devenu l’homme le plus riche du monde. De plus, son groupe vient de lancer un fonds d’urgence de 30 millions pour ses salariés

Alors que la France a énormément souffert du Covid, un entrepreneur français a montré qu’on pouvait obtenir d’excellents résultats et battre des records même durant la pandémie. Plus encore, ses beaux succès ont été réalisés dans les industries traditionnelles, et non pas dans le secteur du digital qui, lui, était forcément le gagnant durant cette période de télétravail, de confinement et de quarantaine. Qui l’aurait prévu ? Bernard Arnault est donc devenu, pendant quelques heures à la fin du mois de mai 2021, l’homme le plus riche du monde, avec une fortune nette estimée à 186,3 milliards de dollars, ce qui le place au-dessus de Jeff Bezos (186 milliards de dollars), et au-dessus d’Elon Musk (147,3 milliards de dollars).

Sa fortune est passée de 76 milliards de dollars en mars 2020 à 186,3 milliards de dollars, soit une hausse de plus de 110 milliards de dollars, les performances de son groupe LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy) étant à la hausse malgré les conséquences économiques de la crise sanitaire. Rappelons que Bernard Arnault a fait son entrée dans le top 10 en 2005, avec une fortune de 13 milliards de dollars. Le magnat du luxe est dans le top 5 depuis 2018 et, l’année dernière, il était 11e du classement. En 2019, il devenait la troisième personne la plus riche du monde en 2019, avec une fortune de 76 milliards de dollars.

Les produits de luxe, souvent durables, ont donc bien intéressé le monde, malgré la crise, et peut-être aussi grâce à elle. En période de privation, certains consommateurs ont voulu se faire plaisir et investir dans des objets tangibles et de qualité. Il est vrai, l’accélération a eu lieu surtout depuis le mois de janvier 2021. LVMH a enregistré un chiffre d’affaires de 17 milliards de dollars au premier trimestre 2021, soit une hausse de 32 % par rapport à la même période en 2020. Mais cette appétence ne date pas d’hier. Elle consacre le succès d’une stratégie globale fondée sur une présence internationale et notamment chinoise, l’optimisation des synergies, la qualité des produits, l’innovation technique et le sens de l’organisation de ses employés.

Lire la suite de l’article

https://fr.irefeurope.org/Actions-et-Manifestations/L-IREF-dans-les-medias/article/Bernard-Arnault-homme-le-plus-riche-du-monde-et-fierte-francaise

Vos commentaires

  • Le 14 juin à 07:01, par Baptiste En réponse à : Bernard Arnault, homme le plus riche du monde et fierté française

    Vous mesurez la richesse de Bernard Arnault à partir de la cotation des actions en bourse qu’il détient ?
    Ça n’a aucun sens... Et je suis sûr que vous connaissez déjà l’ensemble des arguments pour lesquelles la cotation en bourse d’actions ne mesure pas la richesse d’une personne : c’est complètement virtuel et fluctuant en fonction des analyses faites par le marché, ça n’est pas un moyen d’échange, la vente entraîne la baisse de la valeur des actions etc.

  • Le 20 juin à 08:42, par jp En réponse à : Bernard Arnault, homme le plus riche du monde et fierté française

    Souvenons nous du "casses toi riche con" de la une de "Libé" en 2012.
    La France n’aime pas ses industriels. C’est viscéral. C’est ancrée, c’est presque genetique pour employer un terme à la mode.
    Votre article est sympa mais face à ce réflexe primaire, je pense qu’il est d’une totale inefficacité et même provocateur.
    Il serait plus intéressant de décortiquer, de démonter encore et encore ce réflexe, de montrer en quoi il est nefaste pour tous, "perdant, perdant", de dezinguer encore et encore leurs promoteurs.

  • Le 21 juin à 08:25, par Durand En réponse à : Bernard Arnault, homme le plus riche du monde et fierté française

    Oui, sa réussite est exceptionnelle.
    Deux bémols, toutefois :
    - il a été bien aidé dans ses acquisitions par le système bancaire (cf Yves Laisné, le 5ème empire), ce qui est aussi un talent (de se faire aider), mais pas vraiement un talent industriel, en soi.
    - pourquoi a t il, selon la rumeur, supporté la campagne de Joe Biden, ce socialiste dont vous décrivez par ailleurs les méfaits...?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière