Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

20 millions d’euros d’indemnités pour « résultats insatisfaisants »

L’entraîneur du club de football Paris Saint-Germain, Laurent Blanc, a été licencié par son président pour « résultats insuffisants » tout en lui versant une indemnité de départ d’environ 20 millions d’euros.

Il est intéressant de noter le silence assourdissant dans cette affaire de tous ceux qui protestent chaque fois qu’un chef d’entreprise touche une somme importante lors de son départ et cela même quand il a redressé l’entreprise et l’a développée. Il est vrai, le foot est trop populaire et c’est trop risqué de critiquer un ancien joueur de football devenu entraîneur. Plus facile de s’en prendre à des "salauds de patrons".

Partager cet article :

Autres lectures ...

Pourquoi l’universalisation de l’assurance-chômage n’est pas souhaitable

320 millions d’euros pour les hôpitaux


Patrons, tenez bon !
Une lecture obligatoire pour tous les politiques

Héritiers milliardaires :
51.2 % en France contre 28.9 % aux Etats-Unis



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Bien d'accord sur le silence assourdissant des politiciens et des médias !

le 29 juin 2016, 12:43 par London

Déjà posté hier : Blanc viré du PSG ; Une indemnité de 22 millions d'euros pour finalement rien de plus qu'un pousse ballon reconverti en entraineur... Et vous allez voir que ça ne va faire aucun bruit. Alors qu'un parachute 10 fois moindre pour n'importe quel dirigeant viré du cac40 ou de grosse société privée c'est la une de tous les médias avec force commentaires scandalisés, cris d'orfraie, pétitions, déclarations délirantes des politocards divers et variés...

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire