Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


… aux fondamentaux étatistes

Le Premier ministre souhaite que la dépense publique augmente de seulement 1% par an au lieu de 2%. Etrange conception de l’économie. Dans un pays où l’Etat confisque la moitié des richesses créées par les Français, on veut que cette confiscation continue de plus belle mais à un rythme moins soutenu ! Plus grave encore, on prévoit une « réforme » des retraites sans exclure une hausse des cotisations. Avec ces remèdes étatistes, on peut être sûr que la croissance sera très forte dans les années à venir…

Partager cet article :

Autres lectures ...

Décentralisation : allez plus loin, Monsieur Fillon !

La dette publique française en hausse rapide
Une bombe à retardement


Rentrée scolaire : devenir « éco-citoyen » avant de lire-écrire-compter

Renforcer les privilèges des fonctionnaires ne réduira pas le chômage !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications