Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


… aux fondamentaux étatistes

Le Premier ministre souhaite que la dépense publique augmente de seulement 1% par an au lieu de 2%. Etrange conception de l’économie. Dans un pays où l’Etat confisque la moitié des richesses créées par les Français, on veut que cette confiscation continue de plus belle mais à un rythme moins soutenu ! Plus grave encore, on prévoit une « réforme » des retraites sans exclure une hausse des cotisations. Avec ces remèdes étatistes, on peut être sûr que la croissance sera très forte dans les années à venir…

Partager cet article :

Autres lectures ...

Patrimoine d'Emmanuel Macron : L'IREF demande l'ouverture d'une enquête
Lettre adressée au Procureur de la République

Emmanuel Macron : autonomie et initiative… très limitées


Macron, Hamon, Mélenchon, Le Pen ... Tous ces candidats qui veulent plus d'Etat

On a tout essayé … sauf moins d’Etat



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire