Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


… aux fondamentaux étatistes

Le Premier ministre souhaite que la dépense publique augmente de seulement 1% par an au lieu de 2%. Etrange conception de l’économie. Dans un pays où l’Etat confisque la moitié des richesses créées par les Français, on veut que cette confiscation continue de plus belle mais à un rythme moins soutenu ! Plus grave encore, on prévoit une « réforme » des retraites sans exclure une hausse des cotisations. Avec ces remèdes étatistes, on peut être sûr que la croissance sera très forte dans les années à venir…

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les journaux d’annonce légale ou le socialisme de connivence

L’efficacité des systèmes publics de santé européens
Mieux vaut la concurrence que le monopole


La dette publique française en hausse rapide
Une bombe à retardement

Rentrée scolaire : devenir « éco-citoyen » avant de lire-écrire-compter



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications