Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Un an après : la « Boîte à outils » de François Hollande détruit l’emploi

En 2012, l’Etat ponctionnait aux Français près de 44,9 % de la richesse nationale. Les nouvelles taxes créées par le gouvernement devraient accroître ces prélèvements de plus de 50 Milliards d’euros selon le dernier rapport des prélèvements obligatoires. Ces nouveaux prélèvements, loin d’accompagner une éventuelle reprise de la croissance, vont au contraire pénaliser les entreprises, donc la croissance économique et l’emploi.

Ainsi, les 12,2 Milliards d’euros de prélèvements supplémentaires sur les entreprises auront un effet très négatif sur l’emploi. En effet, ces hausses d’impôts, ciblées sur les grandes entreprises, vont avoir un effet négatif mesurable sur leurs investissements directs, mais également sur leurs sous-traitants et leurs fournisseurs que sont les PME. Au total l’étude de l’IREF calcule que ces hausses d’impôts vont, directement et indirectement, détruire 70.000 emplois supplémentaires en France.

> 12,2 Milliards € de nouveaux impôts sur les entreprises,

> Un fardeau fiscal responsable de 0,5 % de croissance en moins,

> 99.500 emplois détruits en 2012 dans le secteur marchand, plus de 160.000 destructions prévues pour 2013,

> 70.000 emplois seront perdus en 2013 à cause de la hausse de la fiscalité,

> 21,5 % dans les grandes entreprises, 78,5 % dans les PME.

.


Etude IREF Fiscalité et destructions d’emplois

Partager cet article :

Autres lectures ...

PIB par habitant : + 287 % au Chili / – 12 % au Venezuela
Libéralisme vs socialisme

L’imposture de la nouvelle taxe régionale
600 millions d'euros d'impôts supplémentaires


Prélèvement à la source : plus simple pour qui ?

Colloque sur les inégalités
L'IMPOSTURE PIKETTY : LES RICHES SONT-ILS LE PROBLEME OU LA SOLUTION ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (4)

cause immédiate, effets retardés

le 17 mai 2013, 14:14

Vous interprétez mal les propos de M Hollande. Quand il y a un milliard de prélèvements en plus en 2014, c’est pour créer immédiatement 10 000 emplois en 2013. Conclusion : le chômage a diminué de 10 000 chômeurs "grâce" à l’action politique du gouvernement.

Bien entendu, on ne discute pas des 20 000 emplois qui vont être détruits en 2014 à cause de ces prélèvements supplémentaires. Et c’est à cause de ce mécanisme de con, que tous les gouvernements optent toujours pour encore plus de prélèvements et encore plus de fonctionnaires. Parce que cela fait toujours moins de chômeurs sur le court terme mais malheureusement, toujours plus de chômeurs sur le moyen et sur le long

terme —dommage qu’on n’insiste pas assez sur cet aspect de la politique en général et celle de l’UMPS en particulier—. Mais ce dernier point, c’est toujours la faute des "autres", le gouvernement précédent, la conjoncture qui est mauvaise, l’Europe, l’Allemagne etc.

Et la force de l’Allemagne et quelques autres pays vertueux, c’est justement de dire que ce n’était pas la faute des "autres" mais une chaîne de causes-à-effet dont on a la responsabilité et/ou la maîtrise soi-même.

- Répondre -

F.Hollande

le 17 mai 2013, 15:50

Comme toujours cet individu se révèle INCAPABLE et n’est qu’un brasseur de vent ....

Réduire les dépenses de fonctionnement de ’administration COMMENCE par réduire DRASTIQUEMENT les coûts de "personnel" ....

No comment

Ce "plombier" est d’une inccompétence révoltante et DOIT partir pour s’occuper de ce qu’il connait : RIEN.

- Répondre -

Vous avez dit "boîte à outils"

le 21 mai 2013, 13:47

Quels outils puisqu’ils ne dépendent que de l’acceptation de Bruxelles. Ses possibilités ne peuvent se faire qu’à la marge, c’est à dire au plan National, des réformettes sociétales (on le constate). Vont ils arriver à obliger à des salaires uniformisés dans l’Europe ? Pour éviter les délocalisations ? Non, Hollande ne fera rien qui puisse heurter "les autres", il est incapable de remettre la France en compétence. On le savait, (cependant, il fallait que nos compatriotes refassent l’expérience de la gauche : ils ont la mémoire courte). Pourtant, les français possédaient les meilleurs étudiants et des Écoles d’excellence fréquentées par les meilleurs étudiants de la planète. Je l’ai vécu. Mais, depuis 20 ans, nous ne recevons que le Maghreb et l’Afrique. Que ce soit en médecine, ingénieries, recherche(s)... les diplômes français ne sont plus le "cesame". Alors nos chers enfants partent à Londres, en Inde, en Chine ou aux USA, reviennent avec des Masters et y retournent pour s’y installer. Notre pays ne profitent pas de cette manne intellectuelle (parce que nous les avons correctement élevés et éduqués) qui génère des emplois féconds aussi pour les retraités de demain. Nous succombons à force de distributions ineptes et indifférenciées de prestations qui s’avèrent à l’encontre de notre bien commun. Comment ne pas entendre, ne pas comprendre, ne pas sentir cette lugubre hallali.

- Répondre -

Citations

le 12 octobre 2013, 15:20 par goufio

« C'est beau d'être vertueux, mais apprendre aux autres à l'être, c'est encore plus beau... et tellement plus facile. » - Mark Twain

« Parfois, je me demande si le monde est gouverné par des gens intelligents qui nous trompent ou des imbéciles qui disent la vérité. » - Mark Twain

« Les gens de gauche inventent de nouvelles idées. Quand elles sont usées, les gens de droite les adoptent. » - Mark Twain

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications