Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

UNPI : 60 propositions pour la réforme du logement

La « crise du logement » ne peut être résolue par le développement du « logement social » ; elle se résoudra par la libération du marché immobilier, entravé par la réglementation, la fiscalité, et les conditions de financement. L’UNPI a rédigé une brochure destinée aux candidats, qui reprend les conclusions du rapport de l’IREF publié en juin dernier par Jacques Garello et Nicolas Lecaussin.

La « crise du logement » ne peut être résolue par le développement du « logement social » ; elle se résoudra par la libération du marché immobilier, entravé par la réglementation, la fiscalité, et les conditions de financement. L’UNPI a rédigé une brochure destinée aux candidats, qui reprend les conclusions du rapport de l’IREF publié en juin dernier par Jacques Garello et Nicolas Lecaussin.

L’UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière) vient de faire 60 propositions pour réformer le logement en France. Ces propositions s’articulent autour de trois domaines : la construction, les rapports locatifs et le parc HLM. L’IREF se réjouit de constater que la plupart des propositions faites dans son Rapport intitulé « La vérité sur le logement social » (juin 2011) ont été reprises par l’UNPI.

Voici un résumé de ce que propose l’organisation des propriétaires qui réunit quelque 240.000 adhérents. Pour ce qui est de la construction, l’UNPI propose la mise en place d’un plan d’épargne défiscalisé, la production de « logements essentiels » à bas coût (à moins de 1 000 euros le m2) et la suppression du permis de construire dans les zones urbaines.

Pour ce qui est du parc HLM, on envisage la fusion de l’ANAH, de l’ANRU et Action Logement, la création d’une réelle égalité entre l’imposition du patrimoine mobilier et l’imposition du patrimoine immobilier, la vente en 3 ans de la moitié du parc HLM et la création d’un droit à l’achat et aussi la réduction des plafonds HLM pour que 10 % des ménages y aient accès au lieu de 60 % actuellement.

Le Rapport de l’IREF avait mis en évidence les dérives et les abus du monde des HLM et la nécessité de le réformer. Plus encore, il existe un potentiel de vente de 200 Milliards d’euros non négligeables dans cette période de vaches maigres. Il est plus que nécessaire de laisser le marché agir là où l’Etat et les politiques publiques ont complètement échoué.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Accord libre-échange avec le Canada
L’UE exporte plus qu’elle n’importe

Pénaliser les propriétaires, c’est nuire aux locataires


Les loyers continuent à baisser :
de 12.5 euros / m2 en 2015 à 12.4 euros en 2016

Logement : le plafonnement des loyers aura l’effet inverse des objectifs recherchés



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

LOGEMENT

le 19 janvier 2012, 08:14

40 ans de visites des pros et des institutions du bâtiment pour vendre du bois et des matériaux, vous prêchez un convaincu :

"C’EST L’ETAT QUI TU LA FRANCE" par son statut public et sa collusion fonnctionnaires/élus (qui est à l’origine de la corruption : l’oeuf ou la poule ?)

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications