Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Réchauffement climatique : le GIEC prévoit le refroidissement

Après la grande messe sur le climat qui s’est tenue à Doha, quelques informations qui nous parviennent au compte-gouttes semblent expliquer les raisons de l’échec. Au sein même du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), des experts commencent à douter de la réalité du réchauffement climatique.

Selon le dernier scénario du GIEC, qui tient compte d’une augmentation de 100 % des émanations de CO2, la température du globe n’augmenterait que de 1°C d’ici 2100 ! Pas vraiment de quoi gaspiller des dizaines de milliards de dollars pour protéger la planète. }}

Partager cet article :

Autres lectures ...

Exportations agricoles : L’Amérique et l’Union européenne sont à égalité

Etats-Unis : 100 millions de véhicules en plus, 63 % de pollution en moins


OGM : 15 millions de producteurs en Asie

COP 21 ou la corruption de la pensée et des Etats



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (2)

terminologie

le 8 janvier 2013, 11:39

Je constate trop souvent que le sigle GIEC est traduit par " Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat". Puis-je vous faire remarquer :

1) Que si tel était le cas le sigle ne serait pas GIEC mais GEIEC.

2) Qu’on cherche en vain dans la terminologie anglo-saxonne du dit organisme le mot "experts"ou quelque chose s’en approchant. En effet, GIEC en anglais est IPCC qui veut dire : "Intergovernmental Pannel on Climate Change". Qui se traduit par : " Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat"...

Le GIEC a déjà suffisamment tendance à pontifier et à se pousser du col au delà de ses possibilité et de ses compétences, inutile de l’y encourager.

# Mission du GIEC

8 janvier 2013, 22:07

Voici ce que l’on peut lire sur le site du GIEC/IPCC :

Il (GIEC/IPCC) n’a pas pour mandat d’entreprendre des travaux de recherche ni de suivre l’évolution des variables climatologiques ou d’autres paramètres pertinents. Ses évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue.

L’une des principales activités du GIEC consiste à procéder, à intervalles réguliers, à une évaluation de l’état des connaissances relatives au changement climatique.

Les membres rédacteurs du GIEC sont des scientifiques qui travaillent pour des universités et des centres de recherche, accessoirement ils sont membres du GIEC. Le GIEC ne fait que synthétiser les travaux scientifiques.

Ayant récemment assisté à une conférence de Monsieur Le Treut scientifique français membre du GIEC je peux vous dire qu’il ne pontifie absolument pas. Il ferait plutôt preuve d’une humilité excessive.

Voici le résumé de son intervention. Il existe de par le monde plusieurs modèles de simulation numériques de l’évolution du climat. Les évolutions de températures constatées sont à l’intérieur de la fourchette prévue par les simulateurs.

Roger TARDY

- Répondre -

Sensationnel

le 8 janvier 2013, 22:25

Comme à son habitude Monsieur Lecaussin fait dans le sensationnel et l’idéologique.

Depuis quand une élévation de température de 1° correspond à un refroidissement.

Ce débat mérite mieux que des titres à sensation.

Monsieur Lecaussin omet de dire que l’élévation de température de 1° est le bas de la fourchette prévue par les modèles de simulation. Le haut de la fourchette est une élévation de 6°.

Mais 1° en un siècle serait-ce pour autant négligeable quand on sait que la différence entre une ère glaciaire et une ère interglaciaire est seulement de 5° sur une période de 10000 ans.

Je souhaite vivement que le GIEC se trompe mais je redoute qu’il ait raison.

S’il se trompe on aura échappé à la catastrophe.

S’il a raison on ne pourra pas dire on ne pouvait pas prévoir.

Roger TARDY

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications