Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

Quand le 93 fait de la spéculation ultralibérale

Les dirigeants (de gauche) du département 93 – le plus pauvre de l’Ile-de-France – ont réussi à négocier des prêts bancaires à des taux très bas (de l’ordre de 1.42 %) en n’hésitant pas à s’endetter de plus en plus. Or, en janvier dernier, les taux sont passés à…24 %.


L’audit demandé par le président du Conseil général, le socialiste Claude Bartolone, démontre que 92 % de la dette cumulée par son prédécesseur, un élu communiste, sont faits d’emprunts toxiques. Ceci représente environ 920 millions d’euros. Mais c’était pour des « actions sociales »…

Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (2)

Département le plus pauvre ?

le 4 mars 2011, 09:27

Tout le monde répète à l’envie que la Seine-St-Denis est le département le plus pauvre de l’Ile de France.

C’est vrai en ce qui concerne la population.

En terme de ressources fiscales, ce département est, juste derrière les Hauts de Seine, le 2° département le plus RICHE d’Ile de France

les vrais responsables ?

le 4 mars 2011, 15:44

IREF , un peu d’honnêtetè intellectuelle vous rendrait bien service pour dire que............

"C’est bien l’arnaque de passer de 1,24% à 24% qui doit être mise en cause ...Pas l’étiquette politique "

Mais cette attitude morale "non-libérale" doit vous être naturellement absente !

Bonjean63@laposte.fr

# tout juste !

5 mars 2011, 11:32

mes commentaires sont censurés à 100% dès qu’ils ne vont pas dans le sens de l’IREF ! (j’envisage d’ailleurs de porter plainte à la CNIL)Ce n’est pas ici que l’on va dire la vérité ! ils soutiennent que la crise n’est pas la faute des traders ni des banques ! cette association devrait être interdite !