Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Pourquoi la crise de l’euro va continuer

Les Sommets européens donnent l’illusion du succès politique. Mais en réalité rien n’est réglé. Au contraire ? En voulant imposer encore plus d’Europe à leurs électeurs, les politiques se tirent une balle dans le pied. Ce n’est pas en augmentant les pouvoirs supranationaux et en les confiant aux technocrates bruxellois qu’ils résoudront la crise économique. Les peuples ont compris un peu partout que l’euro ne leur a pas apporté la prospérité économique espérée, qu’il n’a pas résolu le problème du chômage ni celui de la dette nationale ou des impôts trop élevés. Non, ils savent que les réformes - les vraies – ont été faites par Thatcher, Blair et Schröder et non pas par Bruxelles. La grande bêtise des politiques a été de faire croire à leurs peuples depuis 1997 que l’euro était l’unique et l’inévitable solution. Avec les conséquences que l’on connaît… Pour en savoir plus, cliquez ici .

Partager cet article :

Autres lectures ...

- 30 % : baisse du nombre de personnes sous-alimentées dans le monde

Accord libre-échange avec le Canada
L’UE exporte plus qu’elle n’importe


TAFTA / TTIP : le gouvernement instrumentalise la peur de la mondialisation

Mondialisation : les classes moyennes ont vu leurs revenus doubler depuis la fin du communisme



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications