Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Merkel et Hollande ne parlent pas le même langage économique

Le président français veut absolument imposer sa conception du redressement économique : de l’argent pour les banques, des « project bonds », des fonds structurels et de nouvelles taxes. Heureusement, la chancelière allemande s’y oppose et préfère des réformes structurelles dont celle du marché du travail. François Hollande veut combattre « le libre échange et la concurrence à outrance ».

Angela Merkel croit en la concurrence et s’appuie sur le secteur privé pour créer des richesses. Le fameux « moteur franco-allemand » ne fonctionne plus avec le même carburant. }}

Partager cet article :

Autres lectures ...

En matière de chômage, il y a autant d'écart entre la France et l'Allemagne, qu'entre la Grèce et la France : 2,5 fois plus dans ces deux cas
(et même un peu moins dans le 2ème)

L’hôpital étouffé par la bureaucratie


120 000 fonctionnaires de moins ou 133 ans pour rattraper l’Allemagne

Tensions sur la dette française : ce qu’on ne voit pas



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire