Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Mathieu Pigasse se trompe d’ennemi

Le banquier et investisseur, Mathieu Pigasse, vient de sortir un livre parlant principalement de sa déception à l’égard de la politique de François Hollande qu’il avait soutenu lors de son élection. Il était temps !
Depuis deux ans, en effet, on ne peut pas dire que les socialistes aient instauré la moindre mesure de bon sens. Toutefois, dans une interview accordée au Journal du Dimanche (23 mars), Mathieu Pigasse met surtout en cause « les politiques d’austérité imposées par la main invisible du libéralisme ».

En ce qui nous concerne, nous pensions plutôt que ces politiques étaient dictées par l’échec de l’Etat-providence et l’explosion des dépenses publiques. Si la main invisible est celle du marché, comme l’a dit Adam Smith, personne n’a eu l‘occasion de la voir à l’œuvre, car c’est la main bien visible de l’Etat qui a dirigé l’économie depuis deux ans…et même plus !

Partager cet article :

Autres lectures ...

La Bourse américaine : + 152 %

Hôpital : la rigueur budgétaire n’explique pas le délitement du système hospitalier


Effectifs des ministères :
Seulement 2 % de baisse en 2017

Le Bitcoin peut-il sauver la Grèce ?



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications