Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Les taxes ne sauveront pas la Grèce

En 2010, les décideurs grecs ont augmenté la TVA qui atteint 23 %. Ils ont introduit de nouvelles taxes sur la propriété immobilière et ont augmenté celles sur l’alcool et les cigarettes. En juin dernier a été adoptée une taxe « solidaire » à 5 % que même les chômeurs payent. On ne peut pas dire que depuis deux ans la situation économique de la Grèce se soit améliorée. Prévoir des impôts c’est bien, les faire rentrer c’est mieux !

En 2010, les décideurs grecs ont augmenté la TVA qui atteint 23 %. Ils ont introduit de nouvelles taxes sur la propriété immobilière et ont augmenté celles sur l’alcool et les cigarettes. En juin dernier a été adoptée une taxe « solidaire » à 5 % que même les chômeurs payent. On ne peut pas dire que depuis deux ans la situation économique de la Grèce se soit améliorée. Prévoir des impôts c’est bien, les faire rentrer c’est mieux !

Partager cet article :

Autres lectures ...

Au secours, ils veulent faire pire que l’ISF

L’imposture de la nouvelle taxe régionale
600 millions d'euros d'impôts supplémentaires


EDF : le contribuable se fait racketter de 3 Milliards d’euros

Quand la droite sénatoriale veut créer de nouvelles taxes sur l’économie numérique



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications