Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

par Nicolas Lecaussin

Les fonctionnaires gagnent, le privé perd

La crise n’a pas fait que des victimes. En France ou ailleurs, les employés du secteur public n’ont pas souffert à cause de la récession.


Au contraire. Les dernières études Eurostat (institut de statistiques européennes) montrent que pendant la crise la part des revenus publics dans les dépenses de l’Etat n’a cessé de croître et que les employés du secteur public ont même connu une augmentation de leurs rémunérations. En 2009, les revenus du secteur public représentaient en moyenne 11.7 % du PIB dans la zone euro et 11.9 % dans l’Europe des 27. Quatre pays font la course en tête : le Danemark (19.3 %), la Suède (15.4 %), la Finlande (14.9 %) et la France (13.2 %). A titre de comparaison, l’Allemagne se situe bien derrière avec des rémunérations publiques qui ne représentent que 7.3 % du PIB. Mais la France est championne toutes catégories pour ce qui est des dépenses sociales : 26.2 % du PIB contre 18.8 % pour le Danemark (19.5 % pour l’Europe de 27). Le modèle social français est bien basé sur l’assistanat…

L’écart entre les secteurs public et privé s’est encore creusé. En France, les salaires du public ont augmenté de plus de 2 % en 2009, en pleine crise, alors que ceux du privé ont baissé. En moyenne, un salarié du public gagne environ 2 900 euros de plus par an qu’un salarié du privé. Dans d’autres pays, les différences sont encore plus grandes. En Roumanie, le salaire d’un employé public l’année passée était 132 % plus élevé que celui d’un employé du privé.

Même aux Etats-Unis, les différences sont saisissantes. En 2009, les salaires dans le secteur privé ont chuté de 6 % tandis que ceux du secteur public ont augmenté de 2.6 %. Aujourd’hui, après la crise, les salariés de l’Etat américain gagnent 22 % de plus par heure. Et depuis décembre 2007, si le secteur privé a perdu 7.8 millions d’emplois, le public a gagné 64.000 emplois nets. La crise n’a pas eu les mêmes conséquences pour tout le monde et la hausse des dépenses publiques ne remettra pas l’économie sur de bons rails.

Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (3)

fonctionnaires

le 1er novembre 2011, 06:00

Bonjour,

Il faut punir tous les employés du public, d’après vous. Ils sont à l’origine de tous les maux de la France et de la planète.

C’est un véritable acharnement à vouloir opposer le privé et le public.

Les concours encore existants !!! sont

ouverts à tout le monde donc si le privé est tellement pénalisé, qu’il

s’inscrive aux différents examens de

la fonction publique....

Vos réflexions font peine à voir. Je

constate dans ma famille, composée de

gens du privé et du public, pas cet

écart que vous martelez à en devenir

ridicule. Tout le monde cotise, achète, consomme et contribue pour le pays.

Les uns, les autres, que ce soit public, privé, lorsque nous en discutons entre nous, se confient et preuves en main. C’est bien divergent des propos que vous tenez.

C’est une véritable psychose, vous conditionnez les populations et les

poussez à se haïr ; bravo pour votre

comportement délétère. Les statistiques sont bien celles que l’on

veut nous communiquer ; on les diffuse

en fonction de ce que veulent entendre les gens. Il ne faut pas jouer les autruches. Tout n’est que

mauvaise foi de nos jours, également

les commentaires que vous rédigez à la

solde de qui ???.

Le modéle allemand que vous ne cessez de faire miroiter ; vous devriez vivre quelques années en Allemagne et après

vous pourrez écrire. Notre président

de la république passe pour un charlot

outre-Rhin quoique il en dise. C’est

comme pour les fonctionnaires, si c’est mieux en Allemagne, il n’est pas

interdit d’y vivre et même, de demander la naturalisation. On croit

que tout est meilleur chez les autres.

Vos jugements sont tendancieux et n’expriment en rien la réalité des vrais problèmes de la France.

JN

comparaison ridicule !

le 27 avril 2012, 23:21

vous comparez des fonctionnaires , en France les profs ont Bac +5 avec des serveurs de resto qui n’ont même pas un Cap...

Fonctionnaires

le 6 juin 2013, 23:24

Eh oui, triste que les non-productifs soient plus considérés que les créateurs de richesse POUR le pays !

Grace à quoi nous sommes obligés de mendier comme les "individus" dans le m"tro...

Pauvre France