Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

Les Français sont pour la retraite par capitalisation

Un sondage réalisé par l’IFOP, à la demande de l’IREF , démontre que lorsqu’on pose la vraie question aux Français, ils donnent des réponses assez surprenantes.


La question était ainsi libellée :

« Aujourd’hui, dans le système par répartition, si vous êtes en activité vos cotisations sont entièrement utilisées pour payer les pensions des retraités actuels. Si vous aviez la possibilité de mettre une partie de ces cotisations retraites dans un compte épargne retraite personnel par capitalisation le feriez-vous ? »

La réponse est oui pour 82 % des personnes sondées . Dans le détail, on note que parmi les personnes âgées de 18 à 24 ans, près de neuf répondants sur dix (89%) envisagent cette possibilité, contre 73% des personnes âgées de 50 à 64 ans. Les femmes (84%) sont également un peu plus nombreuses à y penser que les hommes (80%). Pour ce qui est des professions, 78 % des ouvriers disent oui, presque autant que les professions libérales (81 %). Même les électeurs de gauche ont répondu massivement oui : 63 % de ceux qui ont voté Besancenot en 2007 et 76 % de ceux qui ont voté pour Ségolène Royal.

La retraite par capitalisation est pourtant la seule chose dont on ne parle pas dans les débats actuels sur la réforme : elle n’est pas « politiquement correcte ». Mystère.

Lire les détails du sondage dans le document attaché.

Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (12)

Oui également

le 18 septembre 2010, 16:56

Ce que je fais depuis 1988. Mais sous forme d’une assurance-vie, ce qui veut dire que je me fais avoir ! Comment peut-on prélever des impôts sur l’argent économisé, c’est-a-dire l’argent qu’il nous reste après avoir payé l’indispensable yc les impôts !!! 2 fois imposés finalement...

Bon, toujours est-il que j’espère vivre décemment quand je serai à la retraite en... Oui, en quelle année d’ailleurs ?

retraite par capitalisation

le 19 septembre 2010, 09:21

le système actuel a atteint ses limites. Chacun cotise dans le but d’avoir une retraite "correcte" plus tard. Mais que se passe t’il en réalité ? L’argent des cotisations est distribué à gauche et à droite pour faire du social (payer des prestations à des personnes qui n’ont pas ou peu cotisé) et remettre à flot les régimes spéciaux (qui pompent à tour de bras dans les caisses du Régime Général)De plus si toutes les taxes prélevées par l’Etat pour le compte de la Sécurité Sociale étaient payées à cette dernière, il n’y aurait pas de trou de la Sécu ! Faut pas sortir de l’ENA pour comprendre cela ! Fixer l’âge du départ à la retraite ne sert qu’à alimenter des polémiques sans fin, fixer un nombre d’années de cotisation et une fois atteint, laisser partir ceux qui le veulent. Grâce aux nombreux plans mis en place pour mathématiquement payer le moins de pension possible, les futurs retraités, au vu du montant qu’ils vont percevoir, resteront tous quelques années en plus pour bénéficier de la surcote. Un peu de bon sens. Les salariés, contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, ne sont pas la cause de la crise ni de la délocalisation à outrance. Que font donc les riches de leurs millions ? Pourquoi leur faut il plus de 5.000 euros par mois pour vivre alors que d’autres se débattent tous les jours avec 1.100 € voir moins par mois ! Liberté - Egalité - Fraternité - STOP !!!

Sondage sur les retraites par capitalisations

le 19 septembre 2010, 09:45

Que la majorité des français soient favorables à la retraite par capitalisation n’a rien pas un mystère. Les seuls groupes de pression organisés qui s’expriment -syndicats et partis et avec quelle virulence et mauvaise foi ! - sont dans une lutte pour le pouvoir.

Le français moyen s’inquiète légitimement de voir ses revenus devenus un enjeu politique.

Non organisé en groupe de pression, il se sent impuissant à défendre son bien.Il pense pouvoir mieux maitriser le système de retraite par capitalisation. C’est peut-être un leurre, son capital devenant alors un enjeu financier....

Que ne précise pas votre question ?

le 19 septembre 2010, 10:03

En somme votre question est : Si vous étiez certains de gagner au loto iriez vous jouer ?

Ce dont vous ne parlez pas c’est du risque de voir les fonds de pensions car il s’agit bien de cela, s’engager dans des spéculations hasardeuses comme on a pu le voir aux E U quand a éclaté la crise avec les fumeuses "subprimes".

RETRAITE

le 19 septembre 2010, 10:49

Le gouvernement actuel est nos hommes politiques en general, alors qu’ils devraient avoir une vision à 10 ans minimum, ont vraiment une vue à cours terme. Comment peut’on toujours prendre aux riches et au cadres superieur ? Comment feront ils quand ceux çi auront quitté la France. Car c’est ce qui va arriver si le bouclier fiscal est supprimé sans supprimer l’ISF. Aujourd’hui, alors que de plus en plus,les entreprises licencies et sont soit en dépot de bilan soit en délocalisation, donc moins de cotisations, nos hommes politiques pensent que la seule solution est et reste la répartition, alors que comptablement il est facile de voir que si nous n’ajoutons pas un minimum de capitalisation, le systeme n’est pas viable et est appelé à mettre le pays a l’arrêt. J’espere que nos politiciens vont se reveiller mais ne suis pas optimiste pour le futur de nos enfants....

# Tintin

22 février 2011, 01:09

Avec le bouclier fiscal la taxe est proche des 75%, car l’impôt sur le revenu même plafonné avec le bouclier est cumulatif malgré les abattements avec l’Impôt sur les sociétés et les charges sur salaire, contrairement à la pratique de l’essentiel des pays dans le monde.

51% de bouclier fiscal + 60/75% de charges sur salaires ou 33/38% d’impôt sur les sociétés cela fait 75% de prélèvements AVEC le bouclier fiscal.

Supprimer le bouclier fiscal pour taxer à plus de 75% ?

Donc, en supprimant le bouclier fiscal et l’ISF, finalement, le contribuable va payer plus d’impôts...

Sarkozy, la p..... socialiste, l’UMP, le parti collectiviste bleu.

Des immigrés, des taxes, Sarkozy est un rouge, il s’est trompé de couleur, le pire, maintenant, c’est que même Marine le Pen est devenue socialiste sur les questions économiques, certains disaient "l’Europe, l’Europe, l’Europe", elle maintenant comme Sarkozy dit "l’Etat, l’Etat, l’Etat", ils font allégeance à la gueuse, la République.

Retraite par capitalisation

le 19 septembre 2010, 11:16

Aussi habilement posée,la réponse des français n’est pas surprenante,car on fait croire aux gens que cette "capitalisation"serait sans risque comme l’écureuil.Je ne suis ni de gauche ni de droite,ne voulant pas être hémiplégique.Le système actuel n’est pas parfait,mais à mon avis présente beaucoup moins de risques que les "fonds de pension" à l’américaine qui oblige les caisses au "rendement immédiat" au détriment des investissements à long terme.C’est un système pervers,stupide et dont nous sommes,heureusement,préservés en France

Dominique FELLOT

# Le système par capitalisation

21 septembre 2010, 10:24

Le système par capitalisation n’est pas sans risques, c’est évident, mais d’un il permet de financer en partie l’économie (ce que ne fait pas un système par répartition qui fait seulement transiter des sommes d’une personne A vers une personne B), et de deux il est viable à terme ("soutenable" pour reprendre un terme à la mode), à la différence d’un système par répartition qui réclame pour être efficace une base de cotisants constamment large par rapport aux bénéficiaires, ce qui ne peut plus être le cas vu les contraintes démographiques actuelles.

Et l’on commence à évoquer l’apport massif d’immigrés pour financer nos systèmes de retraite. Pas sûr que la cohésion nationale en sorte grandie sur le long terme...

La seule façon en répartition d’assurer la pérennité du système, c’est de basculer sur un système à cotisations définies (et non plus comme actuellement à prestations définies), mais alors là bonjour le rendement minable. Autant capitaliser.

Enfin, l’expérience montre, toujours sur le long terme, que les systèmes par capitalisation ne font jamais faillite, et que leur rendement est toujours supérieur à celui de la répartition.

# Tintin

22 février 2011, 01:00

Vous êtes endoctriné.

Le système par répartition est un système pyramidal classique qui comme tout système pyramidal a une échéance.

L’échéance du système Madoff c’était 40 ans, l’échéance du système français de retraite est bientôt atteint...

Sans compter qu’il est immoral que des citoyens qui sont encore en capacité de pouvoir travailler (à 62 ans) exigent des plus jeunes qu’ils leur versent une rente !

De quel droit ? De quel droit une personne qui peut encore physiquement travailler, exige-t-elle de pouvoir vivre du travail des autres ? Car elle a cotisé ? Non justement, elle n’a rien cotisé puisque c’est par répartition !

La capitalisation est donc morale, elle au moins et plus stable, car elle ne dépend pas de la natalité ou de l’économie française, mais d’une diversification du risque dans le monde entier. Pourquoi nous n’aurions pas nous aussi la possibilité de profiter du boom chinois en y investissant nos retraites ?

bizarre

le 19 septembre 2010, 12:22

étrangement sur rmc le sondage annonce le contraire, il y acomme un problème, les personnes intérrogées ne doivent vraiment pas du tout être les mêmes ou pas habiter en france !!!!

Et ce qui est étonnant c’est que les femmes seraient pour la capitalisation alors qu’en tant que femme on doit plus bosser et être moins payé !!!!!

Il faut arrêter de prendre le français moyen pour une truffe !!!

Excellent

le 20 septembre 2010, 13:18

Je vais utiliser cet exemple dans mes cours pour montrer comment il faut poser une question lorsqu’on sait quel résultat on veut obtenir !

retraite

le 20 septembre 2010, 18:56

Sondage intéressant certes mais utopique:Si une partie des retraites est capitalisée,le système par répartition sera encore plus en déséquilibré !La réforme ne permet même pas d’équilibrer les comptes à long terme.Si l’état se décidait à encourager la capitalisation(en investissant dans notre industrie) il faudra le faire très progressivement...Jean

# Alors il ne faut rien faire

21 septembre 2010, 10:13

Alors il ne faut rien faire et attendre que le système soit en cessation de paiement ?

Il doit certainement être possible de passer en douceur d’un système à un autre sans perte de droits pour ceux qui ont cotisé dans l’ancien système.

# Tintin

22 février 2011, 00:51

C’est pourquoi l’ensemble de ceux qui ont moins de 75 ou 70 ans et sont encore en capacité de travailler, doivent retourner travailler, sans quoi effectivement le régime serait déséquilibré.

C’est cette réalité qu’il faut mettre en place et c’est cette question qui n’est pas posée.

Retraites

le 2 octobre 2010, 22:09

Travailleur indépendant (mais esclave du système social français) depuis 11 ans, je suis convaincu de cotiser à fonds perdus. La "retraite par attrition" ne tiendra pas longtemps, l’Etat jouant beaucoup plus avec nos retraites que des gestionnaires privés sérieux ne le feraient. Je fais donc évidemment partie des Français qui cautionnent la capitalisation. Au moins récupèrera-t-on nos droits de propriété sur les fonds versés, ce qui, juridiquement, est déjà sécurisant. Peut-on en dire autant de ces coquins de politiques qui cèdent aux plus braillards qui descendent chercher ou maintenir leurs privilèges dans la rue ?

Tintin

le 21 février 2011, 17:02

Pour être complet il faudrait dans cette même question, expliquer les conséquences de ce choix :

Si on adopte le système par capitalisation, un certain nombre de ceux qui bénéficient actuellement d’une retraite (par répartition) et qui sont encore en capacité de pouvoir travailler (mois de 70 ans) devront retourner travailler.

C’est à cette seule condition que la transition vers la capitalisation peut être faite, si les cotisations des travailleurs ne servent plus uniquement à payer les retraites de ceux qui y sont déjà, mais aussi à financer les fonds privés de retraite.

C’est donc dans les sondages cette entière question qu’il faudrait poser et très certainement alors que les plus jeunes (moins de 25 ans) seraient favorable à ce que leurs ainés (moins de 70 ans) retournent travailler..., alors que ces jeunes ont conscience maintenant, que leurs ainés exigent d’eux qu’ils paient leurs retraites, tout en sachant que mathématiquement de retraite eux, ils n’en auront pas (ce n’est pas la natalité des ghettos qui sera sentira solidaire pour payer demain les retraites des jeunes d’aujourd’hui...)

Sondage, donc, très intéressant (comme vous et comme les français je crois qu’il faut tuer cette république, tuer cette retraire socialiste qui enchaine les Hommes libre...), mais il nous laisse donc sur notre faim...

Même guide de base de

le 29 juillet 2011, 13:34

Même guide de base de Wikipedia à la retraite montre que les Français sont en décalage. Vous ne pouvez pas avoir un tel beau pays et la retraite anticipée. Comme Barber dirais, c’est pas juste ! Forfait de Sarko contient d’autres réformes, notamment une hausse de 1% à 41% en impôt sur le revenu pour les hauts revenus, des impôts plus élevés sur les gains en capitaux, etc Cette approche est la solution la gauche pour combler le trou dans le passif de retraite. Hélas, il n’y a jamais assez de gens riches à en faire une stratégie viable, sauf en termes de gratification émotionnelle.