Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Le syndicaliste prend sa retraite à 55 ans

Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT cheminots, vient d’annoncer son départ à la retraite. « Spécialiste » du problème des retraites, il était parmi les plus féroces opposants à la réforme du gouvernement. Contrôleur de formation, il était à la CGT depuis plus de 20 ans. Ses heures effectives de travail pour la SNCF se comptent sûrement sur les doigts d’une seule main.

Et pourtant, il profite des avantages de l’entreprise pour prendre sa retraite à 55 ans. Pour profiter encore de l’argent des contribuables. Le syndicalisme, c’est la pénibilité.

Partager cet article :

Autres lectures ...

GM&S Industry : Violences, capitalisme de connivence et calculs pré-électoraux

Au secours, les syndicats s’en mêlent !
Cornaqués par des syndicats, 10 chauffeurs Uber ont saisi la justice


M Lepaon, créez plutôt votre propre structure sans l’argent des contribuables !

28 états libérés des syndicats



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (3)

En bref , travaillons , quand

le 13 novembre 2010, 16:01

En bref , travaillons , quand on en a la possibilité car a 51 ans , sur le carreau la chasse est dure ..

- Répondre -

exemple

le 13 novembre 2010, 16:04

Voila au moins quelqu’un qui peut se permettre de critiquer .C’est un bel exemple d’hypocrisie et il n’est malheureusement pas le seul dans ce cas

- Répondre -

Didier Le Reste

le 13 novembre 2010, 19:39

les syndiqués CGT sont des moutons de Panurge

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications