Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Le socialisme et la mort

Le VIe Congrès du Parti communiste cubain a décidé, à la demande du président Raul Castro, de « rectifier » le modèle socialiste. Environ 300 mesures ont été adoptées.

Parmi elles, quelques résolutions de bon sens : ouverture au secteur privé de « certaines » activités économiques, réductions d’emplois dans le secteur public, baisse des subventions de l’Etat dans plusieurs domaines économiques… Un petit pas vers une sorte d’économie mixte, une perestroïka à la sauce Castro. Car il ne faut pas se faire d’illusions, toute « ouverture » reste étroitement contrôlé par le pouvoir. D’ailleurs, les conclusions du Congrès sont sans ambiguïtés : "seul le socialisme est capable de vaincre les difficultés et préserver les conquêtes de la révolution". La devise de la révolution cubaine n’est plus « Le socialisme ou la mort » mais « Le socialisme et la mort ».

Partager cet article :

Autres lectures ...

L’injustice fiscale
Ou l’abus de bien commun

Elections américaines
Les candidats républicains font la course pour baisser les impôts


Rétrospective fiscale 2015
Ou pourquoi la France est vice-championne du monde des prélèvements obligatoires

Pourquoi les prix à la pompe baissent, mais pas tant que ça.



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications