Institut de Recherches Économiques et Fiscales
« Pour la liberté économique et la concurrence fiscale »

IREF Europe

Présentation et expertises

Nos propositions

Contact

par Nicolas Lecaussin

Le socialisme et la mort

Le VIe Congrès du Parti communiste cubain a décidé, à la demande du président Raul Castro, de « rectifier » le modèle socialiste. Environ 300 mesures ont été adoptées.


Parmi elles, quelques résolutions de bon sens : ouverture au secteur privé de « certaines » activités économiques, réductions d’emplois dans le secteur public, baisse des subventions de l’Etat dans plusieurs domaines économiques… Un petit pas vers une sorte d’économie mixte, une perestroïka à la sauce Castro. Car il ne faut pas se faire d’illusions, toute « ouverture » reste étroitement contrôlé par le pouvoir. D’ailleurs, les conclusions du Congrès sont sans ambiguïtés : "seul le socialisme est capable de vaincre les difficultés et préserver les conquêtes de la révolution". La devise de la révolution cubaine n’est plus « Le socialisme ou la mort » mais « Le socialisme et la mort ».

Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire