Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Le progrès technologique a créé bien plus d’emplois qu’il n’en a détruits

Ceux qui ont peur de la robotisation du marché du travail qui détruirait des emplois peuvent être tranquilles. Les chiffres montrent clairement que le progrès technologique a créé énormément d’emplois qui dépassent largement ceux qui ont été détruits.

Ce sont les conclusions d’une Etude publiée en plein mois d’août (et donc passée inaperçue) par le cabinet Deloitte. Ce qu’on constate c’est que les emplois ont surtout disparu dans les domaines de l’agriculture et de l’industrie. En 1980 par exemple, 25 % de la main d’œuvre mondiale était employée dans le secteur agricole. En 2011, ce taux est tombé à 15 %. Mais, parallèlement, en 1980, moins de 45 % de la main d’œuvre mondiale travaillait dans le secteur des services. En 2011, c’est plus de 65 %, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous. Les emplois perdus ont été largement compensés. On l’oublie souvent, mais ces changements ont fait chuter drastiquement les accidents du travail. Rien que depuis le début des années 2003, on est passé de 33 000 (moyenne) accidents par an à 13 000 en 2013. Les syndicats ne semblent pas avoir vu ces statistiques…

Service sector employment, percent of total workforce

Service sector employment, percent of total workforce

source: ILO

L’Etude fournit des statistiques détaillées sur la Grande-Bretagne depuis la fin du XIXe siècle. Ce pays a été l’un des plus touchés par la chute des emplois agricoles : de 6.6 % en 1871, ils sont passés à 0.2 % en 2013, une baisse de 95 % ! Un secteur directement touché par le progrès technologique a été celui des laveries. Au début des années 1900, la Grande-Bretagne avait l’un des plus grands nombres d’employés (200 000) dans ce secteur. Cent ans plus tard, ce nombre a été divisé par 10 pour une population qui a presque doublé. Les machines ont remplacé la main d’œuvre. Toutefois, sur la même période, on assiste à l’essor d’autres emplois : dans le domaine de l’éducation (+ 580 % de hausse du nombre d’emplois), dans le domaine de la puériculture et de la santé (+ 909 %) ou celui de l’immobilier (+ 183 %). Il est intéressant de remarquer l’explosion des emplois a lieu dans des secteurs comme la médecine, l’éducation où la productivité augmente très vite.

Une profession qui se répand à une grande vitesse est aussi celle de comptable : de 9 800 en 1871 à 215 000 en 2011. De même, avec la hausse du niveau de vie, on assiste à une rapide multiplication des restaurants at autres brasseries ainsi que services qui, autrefois, étaient réservés à une partie de la population. Il s’agit par exemple des coiffeurs : en 1871, il y avait un coiffeur pour 1 793 Britanniques, aujourd’hui, il y en a un pour 280.

Ces statistiques démontrent que l’innovation et le progrès technologique contribuent bien à la hausse des emplois et non pas à leur destruction. D’autres facteurs bien connus (réglementation, bureaucratie, fiscalité, incompétence des politiques…) sont les vrais ennemis de l’emploi.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Emplois (2007-2014) : + 6 % au Royaume-Uni et en Allemagne contre 0 % en France

Entretien avec Juan Rosell
« En Espagne, les réformes structurelles ont sauvé l’économie ! »


Plan d’urgence pour l’emploi
L’aveu d’échec de François Hollande en matière de chômage ?

Chômage : pourquoi les entreprises françaises ne créent pas d’emplois



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (2)

Explications nécessaires

le 7 septembre 2015, 22:51 par Floun

Si le progrès technologique crée bien plus d'emploi qu'il n'en détruit, pouvez-vous nous expliquer comment on est passé du plein emploi dans les années 60 à 10% de chômeurs dès les années 80 ? Le qualificatif "bien plus" devrait compenser l'augmentation de la population active dans la même période.

# Re : Explications nécessaires

8 septembre 2015, 07:29 - Nicolas Lecaussin

Les causes du chômage sont bien nombreuses, auj comme dans les années 1980. Je me permets de vous rapp que si le chômage augmentait en France grâce aux bienfaits du socialisme mitterrandien, il baissait aux Etats-Unis et en GB suite aux réformes libérales.. Et le pays le plus avancé technologiquement à l’époque - le Japon - connaissait le plein emploi.
Merci de nous lire
NL

- Répondre -

Productivité des services

le 14 septembre 2015, 10:41 par Quinet

Ou avez vous vu une augmentation importante de la productivitè en medecine.
Je suis Medecin Anesthesiste , j ai 60 ans pour plein de raison nous n arrivons plus a soigner, opérer consulter aussi vite qu il y a quelques années . Le temps medical par patient a été fortement augmenté .
La seule variable qui a diminué c est la durée d hospitalisation ,mais les couts n ont pas diminués car le ratio nombre de soignant et autre employé par patient hospitalisé a fortement augmenté.
Dr Quinet

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications