Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Le choix de Ryan

Le Wall Street Journal a été le seul journal à avoir suggéré le nom de Paul Ryan comme colistier de Mitt Romney. Le jeune (42 ans) politique est le leader de l’aile réformatrice des républicains. Il apporte à Romney de la crédibilité dans les dossiers économiques et fiscaux. Ses propositions (moins d’Etat et baisse de la fiscalité) vont à l’encontre du programme d’Obama. En tant que vice-président, Paul Ryan, malgré son âge, apporte de l’expérience dans la maîtrise des problèmes complexes comme le Medicare. Pour réformer ce programme, il a bataillé ferme à la Chambre des représentants et il a réussi à imposer son point de vue. Il veut libéraliser le système de santé, le décentraliser et donner la possibilité aux Américains de s’assurer auprès de la Caisse de leur choix. Paul Ryan est le meilleur atout économique de Romney qui ne pouvait pas se contenter d’attaquer Obama juste sur son bilan. En le choisissant, il montre aux Américains qu’il a aussi des remèdes pour sortir du marasme économique. Pour en savoir plus, cliquez ici .

Partager cet article :

Autres lectures ...

Emmanuel Macron : autonomie et initiative… très limitées

Tensions sur la dette française : ce qu’on ne voit pas


Il faut plus de société civile et moins d’Etat, d’argent public et de politiques

Les journaux d’annonce légale ou le socialisme de connivence



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
Inscrivez-vous à notre lettre
hebdomadaire et gratuite