Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

La vérité sur les Indignés

La vérité c’est que ce sont des extrémistes, des ignorants et des inconscients. Mais que sait-on d’eux ? Les médias les ont chéris, mais les manifestations de ces fanatiques n’ont rien de spontané ni de sympathique. Ils veulent « couper la tête aux riches ». Dans un article très documenté, Nicolas Lecaussin rétablit la vérité.

La vérité c’est que ce sont des extrémistes, des ignorants et des inconscients. Mais que sait-on d’eux ? Les médias les ont chéris, mais les manifestations de ces fanatiques n’ont rien de spontané ni de sympathique. Ils veulent « couper la tête aux riches ». Dans un article très documenté, Nicolas Lecaussin rétablit la vérité.

Mais qui sont vraiment tous ces manifestants qui, de New York à Athènes, en passant par Rome, bloquent les rues et les places, scandent des slogans anticapitalistes ou bien détruisent les biens publics ? En France, comme d’habitude, les médias leur accordent une attention pleine de sympathie. Portant, ils devraient regarder avec plus d’attention et voir que ces manifestants sont dangereux pour nos démocraties.

Ce sont d’abord des extrémistes

Parmi les demandes des manifestants qui campent devant Wall Street figure aussi la « chute de l’administration de Washington », coupable de « soutenir la finance mondiale ». On peut très bien ne pas être un sympathisant du président Obama mais mieux vaut attendre les élections de l’année prochaine que souhaiter son renversement par les manifestants. D’autant plus que dans le pays de la démocratie, cette initiative « à l’africaine » ne serait pas très bien vue par le peuple américain. Mêlée aux jeunes étudiants en quête de sensations fortes, il y a Susan George, ancienne Présidente de l’Observatoire de la mondialisation et vice-présidente de l’association ATTAC. En 2000, elle a publié un ouvrage intitulé Le Rapport Lugano dans lequel elle combat « le capitalisme ultra-libéral ». Plus que ça, parmi ses propositions de « réforme » figure l’internement des libéraux dans des camps. Au moins, on sait ce qui nous attend… Les manifestants affirment aussi qu’Al Qaïda n’est pas pire que Wall Street et le gouvernement américain, et que les coupables se trouvent sur le territoire américain et pas dans les pays arabes. Un sondage réalisé début octobre par le New York Magazine montre que presque 40 % des manifestants se déclarent sympathisants de l’organisation terroriste.

Ce sont des ignorants

Les manifestants se trompent d’ennemi. Ils s’en prennent aux banques et à Wall Street au lieu de protester contre les gaspillages publics et la bureaucratie. A New York, ils ont manifesté devant la banque JP Morgan. Mais cette banque est parmi les seules à ne pas avoir accepté l’argent public en 2008. Ensuite, ils sont allés montrer leur colère devant la résidence de John Paulson, dirigeant d’un hedge fund. Or, Paulson fait partie de ceux qui ont mis en garde contre les risques de la bulle immobilière. D’ailleurs, s’attaquer au monde de la finance sous prétexte de protéger le monde de l’économie « réelle » n’a pas de sens. La finance ne représente que 6 % (828 Mds de dollars) du PIB américain et elle a perdu 23 000 emplois (9 % du total) depuis fin 2008 et plus de 10 000 emplois seront encore perdus d’ici 2012.

Ce sont des inconscients

Parmi les personnalités qui manifestent à New York figure aussi la comédienne Roseanne Barr qui demande ni plus ni moins la « décapitation des riches ». Evidemment, son souhait est repris en chœur par les jeunes excités. Quand l’attaque contre les riches battait son plein, on apprenait la mort de Steve Jobs. Or, celui-ci a bel et bien été très riche avec une fortune estimée à plus de 7 Milliards de dollars. Inutile de dire que nombreux sont ceux qui manifestent mais qui utilisent les inventions de Jobs, l’ordinateur Macintosh ou les tablettes iPad. Par ailleurs, le « riche » Jobs est à l’origine de plus de 30 000 emplois aux Etats-Unis et plusieurs centaines de milliers à travers le monde. On estime à 30 Milliards de dollars annuels, la contribution de Jobs à l’économie américaine. Sans qu’il bénéficie de l’aide de l’Etat…

« Décapiter les riches » c’est décapiter l’économie. Les manifestants devraient le savoir. Ainsi que ceux qui sympathisent avec eux.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les dangers socialistes du programme économique et fiscal d’Hillary Clinton

PIB par habitant : + 287 % au Chili / – 12 % au Venezuela
Libéralisme vs socialisme


François Hollande : 1 Milliard d’euros de baisse après 13 Mds de hausse d’impôts !

Souriez, vous êtes ruiné :
un roman libéral



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (5)

Extrémistes mais surtout, politiques

le 1er novembre 2011, 17:16

Nous avons les mêmes en France et qui, parfois ont fort bien réussi politiquement, José Bové en est un exemple flagrant. Il n’en rese pas moins vrai que cette gravissime crise peut entraîner des émeutes spontanées, le risque est réel. Christian COLIN

- Répondre -

ha les indignés c’est à la mode....

le 2 novembre 2011, 20:40

On s’indigne que "les indignés" descendent dans la rue...certes des personnes extrémistes doivent en profiter pour se joindre à ceux qui ont vraiment de gros problèmes...j’étais à Barcelone cet été où un mouvement des "indignés" s’est crée .....en famille avec des enfants et une bonne ambiance...pour ceux qui pensent que les indignés doivent s’en prendre aux politiques, allez sur le terrain vous verrez que c’est ce qu’ils font. On s’en fou des USA, en Europe des grands groupes plus riche que riche ferment des sites de production, alors qu’ils font d’énormes profis. Prenez Total en france. Au début de l’été le PDG interrogé annonçait une augmentation des prix des carburants.... le cours du baril augmentait.....pauvre petit "j’ai pensé à lui faire parvenir un boite de mouchoirs" il est en effet à plaindre ...rien que pour la fin du troisièmee trimestre il avait déjà engrengé plus de trois millards d’Euro. Il me semble qu’il ferme une rafinerie en France à Dunkerque alors qu’elle fait du bénéfice, Dunkerque est un port très bien situé, mais il ferme...tout cela pourqui pour que ceux qui détiennent des actions puissent "s’en mettre plus" dans les poches " et en travaillant moins" Mais où va tout cet Argent ? Dans les banques ! Non ???

Que font les politiques, ils renflouent les banques qui spéculent , se plantent, et demandent de l’argent aux états...pas de risques et de gros bénéfices ...allez donc faire un tour à cette adresse :

http://www.colibris-lemouvement.org ...

Vous verrez aveec beaucoup de pédagogie et comprendrez pourquoi les indignés ont "un peu raison" de s’en prendre aux banques dans certains pays et pour les autres aux plolitiques. Bonne journée.

- Répondre -

Réponse d’une indignée

le 5 novembre 2011, 01:18

Bonsoir à tous, je suis une indignée. Je prends le temps de répondre à cet article car il est toujours bon d’avoir des opinions différentes.

Dans le premier paragraphe il est dit que les indignés "détruisent les biens publics"

> >A ma connaissance, il n’y a jamais eu de destruction de bien publics appart lors de la dernière grande manifestation à Rome où certains anticapitalistes (n’appartenant apparemment pas aux "indignés")qui n’ont pas compris le principe de non-violence et de respect que "nous défendons"... J’attends donc des vidéos, photos et autres médias afin de me montrer que j’ai tort.

"Susan George(...)[publie] un ouvrage intitulé Le Rapport Lugano dans lequel elle combat « le capitalisme ultra-libéral ». Plus que ça, parmi ses propositions de « réforme » figure l’internement des libéraux dans des camps."

> >Si cette dame parle sérieusement, elle est dingue !! Pourquoi voudrions-nous l’internement de personnes qui n’ont pas la même opinion que "nous" alors que "nous" prônons le respect et la liberté de penser et d’expression ???

"Les manifestants affirment aussi qu’Al Qaïda n’est pas pire que Wall Street et le gouvernement américain, et que les coupables se trouvent sur le territoire américain et pas dans les pays arabes"

> >Non, les coupables ne sont pas UNIQUEMENT sur le territoire américain, il y a effectivement et malheureusement des terroristes dans les mondes arabes (et autre) qui font des morts dans les différents attentats qui ont lieu et qui ont eu lieu dans notre monde.

Je pense me faire "lyncher" mais bon... Le capitalisme et l’ultralibéralisme ne tue-il pas autant (ou plus) de personnes : sans-abris, famine en Afrique et tant d’autres ? A l’heure actuelle, nous produisons suffisamment de nourriture pour nourrir quinze milliards d’hommes et de femmes... Alors pourquoi des personnes meurent-elles encore de faim ? (je ne parle QUE de la faim dans notre monde, je peux trouver d’autres sujets mais celui ci me semble le plus évident)

"Un sondage réalisé début octobre par le New York Magazine montre que presque 40 % des manifestants se déclarent sympathisants de l’organisation terroriste."

> >C’est quoi ce sondage ????? Dans tous les "indignés" que je connais, aucun d’entre eux ne soutiendront un acte terroriste ou une personne qui adhère à ce genre d’idées.

"Les manifestants se trompent d’ennemi. Ils s’en prennent aux banques et à Wall Street au lieu de protester contre les gaspillages publics et la bureaucratie"

> >Techniquement "on" (en France et plus largement en Europe) s’en prend aux deux mais effectivement NY est plus axé sur WS et aux banques. Mais trouvez-vous normal qu’un pays comme la France ne puisse pas emprunter à la banque de France mais uniquement aux banques privées ? Pourquoi uniquement les banques peuvent emprunter à la BNF ???

"A New York, ils ont manifesté devant la banque JP Morgan. Mais cette banque est parmi les seules à ne pas avoir accepté l’argent public en 2008. Ensuite, ils sont allés montrer leur colère devant la résidence de John Paulson, dirigeant d’un hedge fund. Or, Paulson fait partie de ceux qui ont mis en garde contre les risques de la bulle immobilière"

> >Je comprends et je suis en parti d’accord... mais je pense que les 99% de NY n’ont pas manifesté uniquement devant cette banque.

Pendant la crise, la France a aidé les banques en donnant l’argent des contribuables (je ne suis pas d’accord avec cette idée mais je la comprends), les banques ont remboursé leurs emprunts en 1 an, comment se fait-il que nous payons toujours cette dette ? Est-il juste qu’une dette privée devienne une dette publique ? Est-ce légitime ? Et plus largement comment est-il possible d’accepter que la dette d’un pays soit supérieure du PIB ? Est-ce logique ? Pourquoi vivre dans un système qui fonctionne sur la dette et s’en alimente ? Est-ce que vous vivez comme ça ?

" La finance (...) a perdu 23 000 emplois"

> >Oui, 23 000 emplois sur les 310 000 000 personnes qui habitent les Etats-Unis, ça donne quel pourcentage ??? 0,0074%, wouhahou !

"Parmi les personnalités qui manifestent à New York figure aussi la comédienne Roseanne Barr qui demande ni plus ni moins la « décapitation des riches »"

> >Je pense que cette dame parle de manière figurative, sinon elle est tout aussi cinglée que la vice-présidente d’ATTAC. Plus sérieusement, pourquoi voudrions-"nous" détruire l’oligarchie ? Trouvez-vous normal que 2% de la population mondiale détiennent 50% des richesses mondiales ???

"Quand l’attaque contre les riches battait son plein, on apprenait la mort de Steve Jobs. Or, celui-ci a bel et bien été très riche avec une fortune estimée à plus de 7 Milliards de dollars. Inutile de dire que nombreux sont ceux qui manifestent mais qui utilisent les inventions de Jobs, l’ordinateur Macintosh ou les tablettes iPad"

> >Je suis désolé mais "nous" ne sommes pas des bergers dans le Larzac... Je tiens aussi à rappeler que l’Iphone ou l’Ipad restent un luxe pour une grande majorité de la population européenne, alors je ne pense pas que "nous" soyons une majorité à utiliser les Iphones, les Mac ou les Ipad comme cela est dit dans l’article (ex : dans mon groupe d’indignés, sur les 30 actifs que nous sommes, une seule personne utilise un Iphone)(oui, nous ne sommes pas nombreux, mais je n’ai jamais dis qu’on l’était).

" Par ailleurs, le « riche » Jobs est à l’origine de plus de 30 000 emplois aux Etats-Unis et plusieurs centaines de milliers à travers le monde" :

> >30 000 sur 310 000 000 aux Etats-Unis

> >plusieurs centaines de milliers dans le monde, soit 7 000 000 000 (en comptant tous les "petits chinois" qui fabriquent tout ce beau matos)

S’il n’y avait pas eu Jobs, il y aurait eu quelqu’un d’autre

Sur un autre sujet qui concerne un peu la finance, est-ce normal que certaines maladies comme le palu, la tuberculose et tant d’autres existent encore alors que la grande majorité des vaccins n’exèdent pas 100E ?

# Les Indignés = les vrais... et les faux !

6 novembre 2011, 18:15

Madame,

Votre sincérité semble réelle. Votre pondération et réflexion sont évidente. Vous êtes tout à fait respectable. Vous souhaitez le dialogue, ce qui est normal en DEMOCRATIE.

Bravo.

Je crains pourtant que le fonctionnement, forcément complexe des choses et des rouages du monde (car chacun a ses idées qu’il croit bonnes, les vrais bandits n’étant pas si nombreux qu’on le pense parfois) n’’ait des aspects que vous ne prenez pas en considération. Simple exemple : ignoreriez vous qu’à lui seul (avec l’aide précieuse de sa femme)" l’affreux capitaliste" qu’est BILL GATES a sauvé la vie de millions, mais oui de millions, d’africains et autres malheureux d’ailleurs, grâce à leur vaccination qu’il a personnellement payé et organisé ?? Savez vous, que non satisfait de cela, il a réuni d’autres gens très, très riches (américains et autres) dans sa fondation pour en démultiplier les effets. Le Président de l’Afrique du sud en a témoigné récemment. Etc, etc...

DONC, ne jetez-vous pas le bébé avec l’eau du bain ???

Meilleurs sentiments. Et vive le dialogue raisonné de la Démocratie.

Pierre Babonneau.

- Répondre -

merci de nous ouvrir les yeux de temps en temps.

le 6 novembre 2011, 09:11

Malheureusement chaque génération a son lot d’agités du bocal.

Merci tout de même de ne pas baisser les bras, de nous ouvrir les yeux de temps en temps à nous qui travaillons trop pour payer trop d’impôts.

Fatigués le soir nous écoutons passivement les journalistes et avons un peu trop facilement l’impression que les artistes, les intellos sont des gens formidables alors qu’il nous mènent au chaos pour leur propre intérêt ou par bêtise ce qui semble être le cas des indignés.

- Répondre -

QUELLE VERITE ???

le 12 novembre 2011, 22:56

Je vous recommande de regarder le film "INSIDE JOB" (2010)

http://lexpansion.lexpress.fr/econo ...

Les Etats ont donné aux banques tous les pouvoirs et ils sont à leur merci.

Je ne pense pas que les indignés soient des coupeurs de têtes comme vous semblez vouloir le faire croire et dire que les banques ne sont pas responsables c’est vraiment de la désinformation.

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications