Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


La pauvreté va décider en faveur de l’énergie nucléaire

Ceux qui croient que l’économie, plutôt que les individus ou les événements, est la force motrice de l’histoire, vont avoir leur foi soumis à rude épreuve dans les prochaines semaines.Il n’existe aucun moyen pour un pays pauvre à devenir un pays riche, sans une forte augmentation de la consommation d’énergie. Les gouvernements de la Chine et de l’Inde doivent encore sortir plus d’un milliard de personnes de la pauvreté.

Pour ce faire, ils vont avoir à exploiter toutes les sources imaginables de l’énergie et ils ne seront pas en mesure de le réaliser sans l’énergie nucléaire. En Chine seulement, il y a 25 réacteurs en construction.

La France, qui génère plus de 80 % de son électricité d’origine nucléaire, est trop profondément attachée à la technologie pour y renoncer. Au Royaume-Uni, l’opposition du public est peut être mieux organisée, mais les deux partis historiques se sont engagés à soutenir le nucléaire. L’important c’est de comprendre les enjeux économique et de dépasser l’émotionnel.

(Geoffrey T. Smith, résumé, 17/03). Lire l’article .

Partager cet article :

Autres lectures ...

320 millions d’euros pour les hôpitaux

Accord de Paris : pragmatisme de Trump vs utopie écologiste
M. Macron, montrez vos muscles face aux syndicats aussi !


Anti-Piketty
Vive le Capital au XXIe siècle !

Au secours, les riches s’en vont !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire