Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

La gauche française au pays des merveilles

Le programme de François Hollande est purement démagogique. Il y a des cadeaux pour tous, et notamment pour les jeunes. Il y a aussi des punitions pour les riches. Mélenchon en rajoute une couche. Rappel de quelques mesures du programme commun de la gauche trop souvent oubliées et qui nous coûteront très, très cher.

Le programme de François Hollande est purement démagogique. Il y a des cadeaux pour tous, et notamment pour les jeunes. Il y a aussi des punitions pour les riches. Mélenchon en rajoute une couche. Rappel de quelques mesures du programme commun de la gauche trop souvent oubliées et qui nous coûteront très, très cher.

« Alice au pays des merveilles » a enchanté notre enfance. Mais nous ne pouvions pas nous imaginer qu’un jour, nous serions invités dans cet autre pays des merveilles : celui de la gauche française.

François Hollande et Jean-Luc Mélenchon seront probablement obligés de passer un accord entre les deux tours, et leur complicité nous ouvrira les portes d’un vrai paradis. Sans préciser comment les multiples cadeaux seront financés, ils font assaut de générosité pour séduire ceux qui voteront dans quelques jours.

Le candidat socialiste, François Hollande, veut déjà créer un ministère de la Jeunesse et de l’Avenir. Les fonctionnaires savent mieux ce qui fait plaisir aux jeunes… et leur avenir sera ainsi entre de bonnes mains.

Il agira tout de suite pour le pouvoir d’achat. Le prix des carburants sera bloqué trois mois. L’allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de 25 %. Les loyers seront encadrés dans les zones où la tension existe, pour la première location ou la relocation. Les sanctions pour les communes qui ne respectent pas le quota nécessaire de logements sociaux seront multipliées par cinq. Toujours au mois de juin, une caution solidaire sera instaurée par décret pour que les jeunes puissent accéder enfin au logement et améliorer leur vie quotidienne. Une fois au pouvoir le gouvernement demandera la construction de 40 000 logements étudiants sur 5 ans et des sanctions contre les inégalités salariales. Pour lutter contre le chômage, 500 000 « contrats de génération » seront créés.

Gare aux riches ! Au-delà d’un million d’euros par an, l’argent gagné sera imposé à 75 % (taux dit marginal). Toujours au nom de la « justice sociale » on permettra, là encore par décret, à ceux qui ont commencé à travailler tôt et qui ont toutes leurs annuités de partir à la retraite à 60 ans.

Au début du mois de juillet, des mesures d’urgence seront prises pour préparer la rentrée scolaire, « parce qu’il y a tout à craindre pour le mois de septembre avec les suppressions de postes qui sont déjà prévues et qui seront effectives ». Le nouveau gouvernement socialiste recrutera 2 000 assistants d’éducation à défaut de professeurs à ce stade (puisqu’il n’y aura pas de concours).

Dans le domaine fiscal, les socialistes rétabliront l’impôt de solidarité sur la fortune, et augmenteront aussi l’impôt sur les plus grandes entreprises. Un certain nombre de groupes pétroliers et financiers sera taxé. Toujours à l’automne, ils feront voter une loi de développement économique, avec la prévention et la lutte contre les « licenciements boursiers ». Dans cette même loi, ils introduiront une notation sociale. C’est bien une agence de notation. « Pas simplement pour les Etats, pas simplement pour les appels aux marchés financiers. Non, une agence pour noter les bons comportements en matière sociale, en matière environnementale. » Et des salariés participeront obligatoirement aux comités de rémunération des grands groupes et aux conseils d’administration et de surveillance des grandes entreprises.

Faut-il encore rajouter les 1 700 euros de salaire minimum que propose Jean-Luc Mélenchon ? Le pays n’est-il pas déjà suffisamment merveilleux ? Alice doit changer de destination : c’est le pays de la gauche française 2012 qu’elle doit visiter.

Partager cet article :

Autres lectures ...

François Hollande : 1 Milliard d’euros de baisse après 13 Mds de hausse d’impôts !

TAFTA : François Hollande prépare la montée des nationalistes


François Hollande : le Faussaire du chômage

Les promesses des autres :
La triche budgétaire pour réduire la dette publique



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (9)

oui mais le pire c’est que

le 13 avril 2012, 11:30

oui mais le pire c’est que les français y croient si l’on en juge par les sondages !!!!

# Hélas

13 avril 2012, 14:07

La démagogie fonctionne trop bien dans notre beau pays ; les français ne semblent pas encore assez matures pour faire le parallèle entre la gestion de leur budget et celle de celui de l’état.

Comme leurs fins de mois sont souvent difficiles, ils mettent tous leurs espoirs en l’Etat providence sans vouloir admettre que celui-ci est proche de la faillite...

# OUI LE PIRE

13 avril 2012, 16:26

Oui le pire c’est qu’ils y croient, ils ont "de la peau de saucisson" sur les yeux ! Si FH est élu cela va être une catastrophe "nucléaire" ! 5 ans bien pires que les précédents ! Avant de faire des économies il veut faire des dépenses dont il n’a pas les moyens.

- Répondre -

Les Français sont toujours prêts à "avaler les couleuvres" - - -

le 13 avril 2012, 13:59

Allez on y va, droit dedans ! - - -

On fera les comptes probablement avant 5 ans car avec déjà 1720 milliards de dettes, avec la mise en place du programme de FH, notre pays ne tardera pas à ne plus trouver d’argent sur le marché, à des taus raisonnables.

Et là ça fera très mal.

Nous aurons d’un seul coup,l’effet d’amplification de la mauvaise politique de Sarkozy sur les 4 dernières années (mêmes 5 si on veut, avec tous les mensonges que nous avions "gobés" aussi), et cet effet sera décuplé par la mise en place des mesures Hollande, l’embauche de milliers de fonctionnaires, l’augmentation de 25 % des certaines prestations, l’affaiblissement des recettes fiscales par l’exode rapide de sociétés et de particuliers qui n’auront pas envie de se faire essorer", etc - - - Allons, préparons nous au pire, nous allons "bouffer" à la Grecque bientôt - - -

- Répondre -

alice au pays des merveilles

le 14 avril 2012, 09:42

La france et l’ensemble de la populatio est plus ouverte que l’on

peut le comprendre à travers les

dispositions de programme des candidats, la gauche et la droite veut diminuer le programme du centre

pour profiter pleinement de se retrouver sur le perchoir de l’élysée, Mr Hollande ne peut pas mettre en place les dispositions à prendre immédiatement après son projet

d’élection, même en travaillant jour par jour et que faut il bien rappeler aux correziens qui se plaignent de peu de résultat d’une politique menée sur son mandat local de conseiller et de président du conseil général, et il est d’ailleurs accompagné par un élu du lot et garonne, qui lui aussi

se trouve placé à la commission des finances et sa ville se plaint aussi de peu de concrétisation de projets et de couvergence des besoins de sa population, les informations sont aisées à vérifier sur le terrain auprès des citoyens concernés, et pour ma part des témoignages de parents et alliés.

La gauche veut reprendre la barre du bateau france, mais ont-ils le souvenir de la période de gouvernance de la gauche en responsabilité, de nombreux échecs, une dette galopante et des fermetures d’usines et d’emplois.

Mr François Bayrou a fixé des lignes de conduites qui à mon sens me paraissent réellement convaincantes pour le pouvoir, cependant, le 2e tour ne permet pas aux centristes de l’exprimer pleinement en fonction de la situation des sondages constatés.

Je partage l’analyse de la lettre du premier candidat à sa réelection qui a toutefois l’envergure pour mieux représenter les français par sa première expérience de ce mandat qui se termine, trop d’impôts et de taxes tuent l’impôt, et sur le social beaucoup de bon sens pour avancer reste à mettre en place, le premier pas est le pouvoir d’achat et le paiement annoncé des retraites est une bonne chose.

La dette, les dépenses publiques et le renouveau d’une france à reindustrialiser apparait aussi plus discrétement dans les propos des candidats comme un sérieux avertissement.

bien à vous.

- Répondre -

les électeurs et la dette de l’Etat

le 14 avril 2012, 10:08

Les Français ont l’oeil rivé sur l’impôt sur les revenus : juste ou pas juste ? Ils sont 50% à ne pas le payer, donc ils s’estiment à l’abri des conséquences de la dette, que les riches payront. Ce qu’ils payent à travers les innombrables autres prélèvements leur paraît indolore, tant il y a de mesures palliatives pour les compenser. Donc, mettre l’accent sur la nécessité de juguler la dette est prendre l’assurance de ne pas être (ré)élu.

Ponthieu2

- Répondre -

Déjà !!!

le 16 avril 2012, 13:08

L’ancien ministre giscardien, Michel Poniatowski, écrivait dans son livre-testament une conclusion dont on ne voit pas quelle ligne l’on pourrait changer 21 ans plus tard :

« Cette âme, la France est en train de la perdre, non seulement à cause de la mondialisation, mais aussi, et surtout, à cause de la société à la fois pluri-ethnique et pluri-culturelle que l’on s’acharne avec de fausses idées et de vrais mensonges, à lui imposer.

Si cet essai a permis à quelques-uns de mesurer devant quels périls nous nous trouvons placés, il aura déjà atteint son but. (…) Ces pages peuvent apparaître cruelles. Mais elles correspondent à un sentiment très profond. Le moment est venu de traiter énergiquement le problème de l’immigration africaine et notamment musulmane.

Si tel n’est pas le cas, la France aura deux visages : celui du « cher et vieux pays » dont parle le général de Gaulle et celui du campement avancé du tiers monde africain. Si nous désirons voir les choses dégénérer ainsi, il suffit de les laisser suivre leur cours. Le campement africain toujours plus grand, plus vaste, plus illégal, grignotera d’abord, puis rongera, avant de faire disparaître tout entier le cher vieux pays, dont la défaite sera annoncée du haut des minarets de nos nombreuses mosquées.

Nos temps sont assez graves pour ne pas faire appel à de médiocres facilités politiciennes. Nous allons vers des Saint-Barthélémy si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux, si un effort d’intégration ne vient pas aussi compléter cette nécessaire répression.

Les mesures à prendre sont sévères et il ne faudra pas que le vieux pays frémisse de réprobation chaque fois qu’un charter rapatriera des envahisseurs illégaux. Il faut donc ainsi que ce cher vieux pays restitue à l’Etat sa place normale. Les libéraux l’ont affaibli, les socialistes l’ont détruit.

Où sont les grandes tâches dévolues à l’État ?

La Justice, l’Armée, l’Éducation nationale, la Sécurité, la Police, notre place en Europe ? En miettes.

La France est à l’abandon et en décomposition à travers le monde.

Sa recomposition est dans un retour énergique à l’unité et à la cohérence et de la Nation et de l’État. »

# Merci pour cette réponse !

21 avril 2012, 09:36

Je ne connaissait pas ce texte, il est de plus en plis d’actualité, mais aucun politique n’a le courage de le redire et, surtout, d’appliquer les réformes pour arrêter cette invasion.

- Répondre -

L’avenir de la FRANCE ?

le 16 avril 2012, 13:52

Une vidéo trouvée sur internet...!

F. Hollande Comment je gagne ma vie à ne rien foutre - YouTube

- Répondre -

Suite élections..!

le 23 avril 2012, 13:42

Une vidéo intéressante....!

Mélenchon avoue avoir magouillé avec Hollande !!! - YouTube

- Répondre -

Le bon fromage de HOLLANDE !

le 26 avril 2012, 12:59

Qui suis-je ?

Mon père était un riche bourgeois (Médecin ORL, propriétaire de plusieurs cliniques) et il militait à l’extrême droite aux côtés de Maître Tixier-Vignancourt et pour l’OAS.

J’ai passé mon enfance à Bois-Guillaume, ville résidentielle (sur les hauteurs de Rouen) où habitent les plus riches normands.

Malgré ma fortune et mon patrimoine estimé à plus de 10 Millions d’Euros, je ne paie pas l’ISF car un montage ingénieux sous forme de plusieurs SCI me rend quasiment introuvable par le fisc français.

A la fin des années 70, sortant de l’ENA je sens que la droite va perdre et que Mitterrand est sur la pente ascendante, pour assurer mon avenir je choisis alors de rejoindre le PS.

Je n’ai jamais dirigé une grande ville.

Je n’ai jamais dirigé une grande région.

Je n’ai jamais été ministre ni secrétaire d’état.

Je dirige malgré tout le département de la Corrèze qui est devenu grâce à moi en 4 ans le plus endetté de France (+ 25% de dette soit 3 fois plus que la moyenne nationale) et le seul où le nombre de fonctionnaires a augmenté de 50% dans le même temps (de 831 à 1231).

Pour 2012 dans mon département, j’ai déjà fait voter une hausse de 6.5% de la taxe foncière, de 300% les taxes sur les permis de construire. J’ai supprimé : les bourses étudiantes, la gratuité des transports scolaires, les 1000 € de prime de garde d’enfants et diminué presque toutes les aides aux personnes âgées ou dépendantes.

Je ne déjeune pas au Fouquet’s, je vais dans un endroit plus discret mais encore plus chic où j’ai fêté ma récente victoire aux primaires socialistes et où dernièrement j’ai été l’invité d’un assez pauvre, Pierre BERGE. Ma cantine, c’est chez LAURENT dans le 8ème.

J’envisage d’augmenter de 45 milliards d’euros les impôts et taxes en tout genre car c’est plus facile que de diminuer le nombre de fonctionnaires, je souhaite d’ailleurs en embaucher 65.000 de plus ...

Ce qui coûtera 100 milliards à la FRANCE car un fonctionnaire est payé par l’état à vie, sécurité de l’emploi oblige !!!

Je n’aime pas les riches qui gagnent plus de 4000 euros par mois mais j’en gagne 7,5 fois plus avec mes 30.387 € par mois !!!

Donc 63% de plus que le Président de la République (19 331 € par mois) que j’accuse d’être proche des riches ...

Je m’appelle………….?

Votez pour moi, je vous ruinerai en 5 ans. Le changement c’est maintenant ...

Sources : cour des comptes

- Répondre -

AUGIAS

le 28 avril 2012, 10:45

Il faut nettoyer les écuries d’Augias ; vite !

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications