Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

La Poste : payer plus pour travailler moins

Dans un souci de « citoyenneté » (concept très à la mode ces temps-ci et très efficace pour éviter toute réforme), la Poste a lancé une série de questionnaires auprès de ses clients pour en recueillir les opinions sur la mission future de l’entreprise. Bizarrement, la solution qui aurait été avancée par les clients serait celle de… ne distribuer le courrier que 5 jours sur 7 ! Autrement dit, alors que le prix du timbre ne cesse d’augmenter, et tandis que les autres Postes européennes (allemande, néerlandaises, britannique…) sont privatisées, la Poste française n’a rien trouvé de mieux que de travailler moins !

Partager cet article :

Autres lectures ...

Sauver l'Assurance chômage grâce à la concurrence
Il faut casser le monopole de l'UNEDIC

L'augmentation du prix des timbres ne sauvera pas La Poste


IR et Retenue à la source : 12 points pour comprendre les enjeux !

Dette publique française
Faisons le choix de la baisse des dépenses publiques et des réformes structurelles !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (3)

Corporatisme, étatisme, clientèlisme, droits acquis, syndicalisme, .....

le 19 janvier 2014, 19:42 par Gilbertus

Comment peut-on modifier le comportement de nos gouvernants totalement obnubilés par leur réélection. En conséquence ils sont sclérosés devant toute réforme ayant pour but d'améliorer le sort de la France mais qui va mécontenter quelques millions de fonctionnaires par exemple. Il en est ainsi d'un programme unique de la retraite de tous les français. A cet effet vous avez les syndicats de fonctionnaires qui disent : si vous touchez à nos retraites on se met en grève (c'est une attitude que seul un syndicat français peut s'autoriser). A cela on peut ajouter le comportement totalement irresponsable des représentants syndicaux -qui vivent aux crochets du contribuable-jusqu'aux "boutistes" dans n'importe quel secteur et qui de ce fait sont les premiers pourvoyeurs de l'ANPE.
Il est possible de multiplier les exemples d'immobilisme de nos gouvernants ; rien contre :
> les syndicalistes casseurs, l'envahissement de rues ...., les copains/coquins politiques, l'envahissement régulier de terrains privés et/ou publics, de l'impunité de malfrats dument reconnus, ....
Par contre le matraquage de l'automobiliste, c'est un vrai régal, mais bien sûr une vraie vache à lait ce délinquant propriétaire......qui a besoin de son véhicule pour aller gagner 1500€ par mois, alors qu'en restant chez lui il en aurait 1200 net d'impôt......
Alors attendons le déluge.

- Répondre -

 ??

le 20 janvier 2014, 11:55 par MarcusVinicius

Je reste stupéfait par les résultats de ce sondage. A priori bidonné.

- Répondre -

Tout est dans le choix des questions...

le 9 février 2014, 17:20 par patrick dubosc

Les résultats de tout sondage sont très liés à la façon dont les questions sont posées. Si, parmi les "solutions" proposées par le questionnaire de La Poste, la réponse "distribution du courrier 5 jours sur 7" semblait la moins dommageable (et non la meilleure !) pour les personnes questionnées, elles ont coché cette réponse ! Et, du coup, bingo !!! "Les utilisateurs plébiscitent une réduction du nombre de distribution du courrier" !!!

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications