Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

L’européanisation de l’économie américaine

Les chiffres des créations d’emplois du mois de juin sont sans appel. Seulement 18 000 emplois nets créés et un taux de chômage qui monte à 9.2 %. Pour le mois de mai aussi, les chiffres ont été revus à la baisse. Seulement 25 000 emplois créés contre 54 000 attendus. Le salaire moyen a baissé à 22.99 dollars de l’heure et la durée du travail hebdomadaire est tombée à 34.3 heures/semaine (de quoi faire rougir d’envie Martine Aubry). Environ 6 millions d’Américains ou 44.4 % du nombre de chômeurs ont été au chômage au moins 6 mois de suite. C’est du jamais vu depuis les années 1970 !

Environ 7 millions d’emplois ont été perdus depuis 2008 et il manque plus de 2 millions pour que le président Obama tienne ses promesses faites à l’occasion de la mise en place en 2009 du plan de relance de 830 Mds de dollars. L’exemple américain montre que ni les centaines de milliards gaspillés, ni les emplois verts ou autre emplois artificiels ne peuvent sauver une économie. Le syndrome européen du chômage de longue durée guette l’Amérique. En attendant les élections de l’année prochaine…

(Opinion, 11/07, Résumé, Lire l’article ).

Partager cet article :

Autres lectures ...

Héritiers milliardaires :
51.2 % en France contre 28.9 % aux Etats-Unis

Mais où est passée la catastrophe économique de l'après-Brexit ?


300 000 créations d’emplois aux Etats-Unis contre 15 800 nouveaux chômeurs en France

Universités européennes :
seulement 4 universités françaises dans le top 100 !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications