Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


L’avenir économique de la France est entre de bonnes mains

Un espiègle a cru bon de commenter l’existence et le travail du « Comité de Surveillance des Investissements d’Avenir ». Hélas, ce n’est pas toujours une plaisanterie, ce morceau de littérature dirigiste décrit assez bien la constellation d’offices, instituts, bureaux, commissariats, centres et fonds qui surveillent l’avenir de notre économie nationale.

Nous pouvons être confiants. La France s’est dotée d’un « Comité de Surveillance des Investissements d’Avenir ». Il prépare le futur économique de notre pays. Si vous voulez en savoir plus, voici ses missions.

Le « Comité de Surveillance des Investissements d’Avenir » travaille d’arrache-pied avec l’

> Agence nationale pour la rénovation urbaine

qui obtient ses fonds du

> Commissariat Général à l’Investissement

qui investit grâce à la

> Commission interministérielle d’aide à la localisation d’activités

qui localise les dites-activités à l’aide de photos du

> Centre National d’Etudes Spatiales

qui est géré par les « forces aériennes » du

> Conseil pour la recherche aéronautique civile

qui est complémenté par les « forces maritimes » du

> Conseil d’orientation de la recherche et de l’innovation pour la construction navale

dont la compétitivité est assurée par la

> Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services

qui remplit sa mission avec des

> Equipements d’excellence

fournis par les

> Fond européen d’investissement

> Fond national d’amorçage (dont l’existence prouvée peut mettre un contribuable en « pétard »)

> Fond national pour la société numérique (sans lequel nous n’aurions sans doute pas l’Internet)

ce qui en fait des

> Initiatives d’excellence

comme celles de l’

> Institut d’excellence en « énergies décarbonées »

qui est un exemple d’

> Instituts de recherche technologique

dont certains, que « le monde entier nous envie » très sûrement, sont des

> Laboratoires d’excellence

qui n’existeraient pas sans le MEDDTL, dont le nom sonne étrangement comme le mot anglais « meddle » mais signifie en fait

> Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement

qui est à l’extrême pointe, non pas de Corsen, mais des

> Programmes d’Investissements d’Avenir

qui sont (probablement) très bien gérés par des

> Sociétés d’accélération du transfert de technologies

qui, – je vous donne le « scoop », pardon, le « Scop » –, font partie intégrante des

> Sociétés coopératives et participatives

de la SGAR, qui sonne étrangement comme le mot anglais « scar » mais signifie en fait

> Secrétariat général pour les affaires régionales

Vous n’êtes pas convaincu ?

Partager cet article :

Autres lectures ...

Livret A : Une fausse réforme qui masque l’essentiel

Classement de la recherche scientifique : la France en 13ème position
Avec moins de budget on peut faire mieux


Transformer la French Tech en Silicon Valley

Pénaliser les propriétaires, c’est nuire aux locataires



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (3)

Commissions de réflexions !

le 5 octobre 2012, 13:35

Bravo...! Vous avez seulement omis le "haut commissariat à la connerie"...!

La France est archi cuite ..!

Une recommandation à ceux qui ont des placements boursiers.

SORTEZ TRÈS VITE avant de vous retrouver en slip et investissez dans de l’immobilier BIEN PLACÉ.

Vous reviendrez sur la bourse après que la France ait explosée...!

# Un pôt

6 octobre 2012, 08:45

Les Socialistes commencent-il à comprendre que ça ne sert plus a rien que Ducros et les Français se décarcassent, depuis combien d’année la France n’a connu la croissance zéro ?

Hollande retourne a ton pédalo et emmène Hérault.

Ils étaient plus éloquent dans l’opposition.

- Répondre -

INVESTISSEMENTS

le 7 octobre 2012, 01:02

Des investissements peuvent-ils être "du passé" ?

Oui pour les socialistes français puisqu’ils précisent que ceux-ci seront "d’avenir" !

On peut se réjouir !

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications