Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

L’Etat-voyou (Albin Michel, 2014)
Caroline Brun et Marie-Christine Tabet

Les livres sur l’Etat français s’assemblent mais ne se ressemblent pas. A chaque publication, on découvre une nouvelle face de cet Etat, qui est non seulement omnipotent et impuissant mais également tricheur... A force de tout se permettre, il dépasse les bornes ! Une enquête pendant trois années menée par deux journalistes leur a permis de nous révéler en outre le côté de cet Etat voyou. En utilisant son prétexte d’Etat protecteur, celui-ci se détourne régulièrement de ses missions. Et au lieu de se réformer, il ne fait qu’étendre encore plus ses tentacules.

Alors qu’il devrait baisser les effectifs de ses fonctionnaires – comme le font les autres pays – il les augmente... Non seulement il y en a davantage encore, mais il pratique une gestion indigne, qui ressemble à celle de la plus mauvaise des entreprises, qui se verrait trainée tous les jours aux prud’hommes. Ainsi, les vacataires remplacent illégalement les titulaires, les CDD durent des années et la gestion des effectifs est plus qu’approximative. La Cour des Comptes elle-même s’est déclarée incapable de donner le nombre exact de ses fonctionnaires... à 200 000 personnes près !

Il faut dire aussi que l’Etat, qui donne des leçons de morale aux entreprises tout en les étouffant sous la fiscalité et les réglementations, est le plus mauvais des payeurs ! Ses fournisseurs attendent leur paiement pendant des mois, qui sont par sa faute nombreux à déposer leur bilan. De plus, l’Etat spolie les contribuables avec des impôts très élevés en les poussant à fuir ailleurs. Mais tout ceci ne l’affecte pas outre-mesure ! Sous le prétexte de se préoccuper de la santé et de la sécurité publiques, il ne cesse d’augmenter les taxes sur les cigarettes... et d’installer des radars...!

Ce même Etat, qui falsifie les statistiques et les comptes : notre pays est l’un des seuls à disposer d’un institut unique des Statistiques, lui-même dépendant du ministère des Finances, est l’objet des reproches répétés de Bruxelles. Mais rien n’y fait ! Il n’en a cure !

En particulier, la catastrophe du système informatique Chorus a démontré à quel point l’Etat se montrait insensible à toutes formes d’efficacité et se moquait de l’argent des contribuables.

L’enquête menée par ces auteurs est passionnante, même si elle fait froid dans le dos... On y découvre un Léviathan totalement hors de tout contrôle. Les décideurs politiques en effet ont fait de notre pays un Etat profiteur qu’il sera extrêmement difficile de réformer. Il faudra certes compter non seulement sur la société civile, mais encore sur une volonté politique soutenue pour y remédier.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Livret A : Une fausse réforme qui masque l’essentiel

Les syndicats et les milliardaires soutiennent Hillary Clinton


Les lunettes roses de l’INSEE
ou la nécessité de briser le monopole de la statistique française

Bercy emploie entre 50 000 et 70 000 fonctionnaires en trop



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (2)

Le plus grand des escrocs, des menteurs !

le 22 novembre 2014, 09:35 par Astérix

Excellent article qui résume la situation.

Au lieu "d"ouvrir la route" aux entreprises seules créatrices de richesses, l'état a placé des radars, toutes sortes de chinanes, de contraintes, de normes, il ne manque plus que les herses, c'est pour bientôt... L'état est là uniquement pour nous faire ch... pour nous paralyser, nous dégoûter d'entreprendre. Le secteur privé ferait cent fois mieux pour remplacer les services de l'état à bien moins cher.

Le Président Pompidou ne déclarait-il pas à l'époque :"Arrêtez d'emmerder les Français". Vous imaginez, s'il regarde la situation d'aujourd'hui, il doit tourner à 8000 t/m dans sa tombe...!

Mais les français ont élu des fonctionnaires pour diriger la France ; vous avez le résultat. Ils auront ce qu'ils méritent, la RUINE. Bienvenue en ex URSS..!

- Répondre -

Merci Mr Pompidou .

le 25 novembre 2014, 09:17 par orion 040567

"Arrêtez d'emmerder les Français". (G.POMPIDOU )

Oui mr le président ,SVP , arrêtez de nous emmerder .

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications