Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Impôts sur les dividendes : mieux vaut baisser les taux

Le président Obama vient d’annoncer une augmentation du taux d’imposition des dividendes d’entreprise afin de le hausser à 39.6 %. C’était le taux avant le 1er janvier 2003, ensuite, le président Bush l’avait baissé jusqu’à 15 %. Fin 2004, le fisc américain pouvait constater que les rentrées fiscales, suite à la baisse du taux, avaient presque doublé en passant de 103 Mds de dollars à 196 Mds. En 2006, elles étaient même de 337 Mds de dollars, presque trois fois plus qu’avant la baisse du taux. Mais à la Maison Blanche, comme à Bercy, « on ne croit pas à « l’effet Laffer ».

Le président Obama vient d’annoncer une augmentation du taux d’imposition des dividendes d’entreprise afin de le hausser à 39.6 %. C’était le taux avant le 1er janvier 2003, ensuite, le président Bush l’avait baissé jusqu’à 15 %. Fin 2004, le fisc américain pouvait constater que les rentrées fiscales, suite à la baisse du taux, avaient presque doublé en passant de 103 Mds de dollars à 196 Mds. En 2006, elles étaient même de 337 Mds de dollars, presque trois fois plus qu’avant la baisse du taux. Mais à la Maison Blanche, comme à Bercy, « on ne croit pas à « l’effet Laffer ».

Partager cet article :

Autres lectures ...

Déficit extérieur : des raisons d’être inquiet

Accord libre-échange avec le Canada
L’UE exporte plus qu’elle n’importe


Pour sauver Alstom, il faut fermer le site de Belfort

La consultation des médecins généralistes à 25 euros
Un écran de fumée masquant le refus des réformes



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

impot sur dividende

le 7 juin 2013, 15:17

ctte pratique pourrait s’analyser comme un harcelement fiscal complementtaire des hauts revenus. Cela risque a decourager tout invesstissement des "haut argentier" qui s’evertue a investir leur revenus pour accroitre les performances economique des ETATS.

Avrai , on serait tenté de croire que OBAMA s’est laissé contaminer par le syndrome"hollande" qui a un effet devastateur sur les revenus des hauts revenus".

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications