Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Grande-Bretagne : la hausse de la fiscalité a fait baisser le nombre de millionnaires

L’ancien gouvernement britannique (Gordon Brown) avait augmenté en 2010 l’impôt sur les plus riches de 40 à 50 % en espérant que cela ferait plus de rentrées fiscales. Le résultat a été contraire à celui escompté. Non seulement les rentrées fiscales ont diminué (de presque 7 Mds de livres sterling) mais le nombre de millionnaires a aussi baissé de 16 000 en 2009-2010 à 6 000 en 2010-2011.

Le gouvernement de David Cameron est tout de suite revenu à l’ancienne imposition. Un exemple pour le gouvernement Ayrault ? }}

Partager cet article :

Autres lectures ...

Pour des Universités autonomes, payantes et en concurrence
L’exemple britannique

Mais où est passée la catastrophe économique de l'après-Brexit ?


Europe libérale ou bureaucratique ? L’ambiguïté persiste
Du « SMIC routier » à la politique de la BCE

Après le Brexit, quel avenir pour l'Europe ?
Quand la mauvaise monnaie chasse la bonne



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications