Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Grand emprunt : l’Etat sait de quoi demain sera fait

Le chef de l’Etat est revenu sur les objectifs des 35 Milliards d’euros. Rappelez-vous : après beaucoup de consultations – le grand emprunt a été lancé alors qu’on ne savait pas à quoi il serait destiné. Deux ans plus tard on a la réponse et on a trouvé comment gaspiller 13 des 35 Milliards : dans les nouvelles technologies, la sûreté nucléaire et la formation. Ces « investissements d’avenir » feront-ils décoller l’économie ?

Rien n’est moins sûr. Pourquoi ceux-là et pourquoi ne pas avoir choisi les écoles maternelles, la sécurité au travail ou les fabricants de meubles français ? Seuls, les énarques en charge des projets sauraient vous répondre.

Mais l’idée du grand emprunt n’en demeure pas moins géniale : assécher l’épargne nationale et accroître la dette de l’Etat en pleine débâcle financière. « Un plan d’irrigation en période d’inondation » disait Jacques Rueff.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Tensions sur la dette française : ce qu’on ne voit pas

Il faut plus de société civile et moins d’Etat, d’argent public et de politiques


Les journaux d’annonce légale ou le socialisme de connivence

La dette publique française en hausse rapide
Une bombe à retardement



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications