Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Et voici maintenant 130 000 noms...

Après les 3 000, voici les 130 000 ! Il y a quelques mois, Bercy annonçait détenir 3 000 noms d’« évadés fiscaux » prêts à être rendus publics. Depuis, les choses n’ont pas beaucoup changé si ce n’est qu’on est passé à 130 000 noms (parmi eux figurent aussi des noms étrangers) obtenus à la suite du vol de données d’un ancien employé de la banque HSBC. Toutefois, la banque suisse ne fait état que de 10 noms… La marge est énorme. L’Etat aurait-il vu – comme il en a l’habitude – plus gros que son ventre ? (A ce sujet, voir aussi l’article «  l’Etat trompeur  »).

Partager cet article :

Autres lectures ...

La Bourse américaine : + 152 %

Europe libérale ou bureaucratique ? L’ambiguïté persiste
Du « SMIC routier » à la politique de la BCE


Comprendre le bitcoin et les monnaies électroniques
et pourquoi le FN a tout faux

Les vraies raisons de la suppression des billets de 500 €
Les Etats s'attaquent à nos libertés



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Clients d’une banque de Gen

le 18 décembre 2009, 17:21

Pour l’instant, seule la banque britanique HSBC s’est fait voler une base de donn

# merci pour ces pr

19 décembre 2009, 11:51 - Nicolas Lecaussin

merci pour ces précisions

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications