Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

Décisions déconcertantes de la Cour Constitutionnelle portugaise

La Cour vient d’annuler plusieurs mesures proposées par le gouvernement portugais dans le cadre de son plan de réforme de l’Etat et de baisse des dépenses : la suppression du 14ème mois de paye pour les fonctionnaires et la nouvelle taxe sur les aides (et autres avantages) sociales et médicales. Pour le premier cas, les magistrats ont invoqué le caractère discriminatoire de la mesure en l’opposant au secteur privé. Pareil pour la taxe sur les aides sociales qui serait punitive envers les « plus démunis ». Bizarre conception de l’économie : les magistrats devraient savoir que, contrairement aux employés du privé, les fonctionnaires sont payés grâce aux dépenses publiques tandis que les aides sociales et médicales, sans réforme de l’Etat, ne pourront plus être honorées…

Partager cet article :

Autres lectures ...

Décentralisation : allez plus loin, Monsieur Fillon !

La dette publique française en hausse rapide
Une bombe à retardement


Rentrée scolaire : devenir « éco-citoyen » avant de lire-écrire-compter

Renforcer les privilèges des fonctionnaires ne réduira pas le chômage !



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications