Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Combien de chauffeurs et de cuisiniers dans les ministères ?

Pourquoi l’Etat ne donnerait-il pas l’exemple en taxant ou en supprimant d’abord les dépenses des ministères ? 23 chauffeurs au ministère de l’Ecologie (attention aux émissions de CO2 !), 40 cuisiniers au Quai d’Orsay, des salaires en moyenne au-dessus de 7 000 euros par mois sans compter les autres avantages (primes, vacances, frais divers…), des cabinets pléthoriques (augmentation des effectifs de 20% en deux ans), les ministères français sont à la pointe de la dépense publique. Faire le ménage à l’intérieur serait un acte de salubrité publique.

Partager cet article :

Autres lectures ...

Les journaux d’annonce légale ou le socialisme de connivence

L’efficacité des systèmes publics de santé européens
Mieux vaut la concurrence que le monopole


La dette publique française en hausse rapide
Une bombe à retardement

Rentrée scolaire : devenir « éco-citoyen » avant de lire-écrire-compter



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

Cabinets minist

le 10 janvier 2010, 17:34

En plus des fonctionnaires de base (chauffeurs, jardiniers, cuistots, larbins... ) Il y a les intermittents du politique-spectacle, c.a.d les cabinets : en moyenne 200 hauts fonctionnaires d

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications