Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

A quoi servent les riches

Dans leur ouvrage qui paraît chez Lattès, Jean-Philippe Delsol et Nicolas Lecaussin, respectivement administrateur et directeur du développement de l’IREF, dénoncent l’attaque générale, anti-économique et immorale contre « les riches ». Ils vous adressent une lettre en appelant votre soutien :
achetez le livre pour nous permettre de continuer le combat en faveur de la liberté économique et fiscale !

Cher ami de l’IREF,

Jean-Philippe Delsol, administrateur et Nicolas Lecaussin, Directeur du développement de l’IREF, viennent de publier chez Lattès l’ouvrage « A quoi servent les riches ». C’est « le livre qui défend les riches » comme l’écrit l’Express du 14 mars sur sa couverture. C’est surtout un essai qui dénonce l’économiquement correct et les nombreux clichés de cette campagne électorale.

Car, pour tous les candidats, la cause est entendue, pour remplir les caisses de l’État, il faut plus de rentrées fiscales donc plus d’impôts. Et qui doit payer ? Les « riches », bien sûr. Pour la première fois, un ouvrage propose de démonter les nombreux mythes sur les « riches » véhiculés par les médias et le pouvoir politique.

Sait-on combien d’emplois créent les riches ? Quels sont les impôts exacts qu’ils payent ? Il est faux de dire que les riches ne paient pas d’impôts ou qu’ils en paient moins que les autres.

A force de s’attaquer aux riches du privé, on oublie souvent ceux qui s’enrichissent sur le dos de l’État et des contribuables. Politiques, hauts fonctionnaires, certaines catégories d’agents du service public profitent pleinement des dépenses publiques faites par un État hors-contrôle.

Cet essai cherche aussi à démontrer qu’à l’inverse de ce qu’énonce le discours politiquement correct, il faut récompenser l’initiative et favoriser la richesse pour réduire la pauvreté. Plus le nombre de riches augmente, moins on a de pauvres. Pour sortir de l’impasse économique, la France a besoin de plus de riches !

Nous soutenir, commander l’ouvrage

En achetant cet ouvrage, vous pouvez soutenir l’IREF car les droits d’auteurs sont intégralement encaissés par notre Institut. Votre soutien nous permettra de continuer notre combat pour la liberté économique et fiscale !

Vous pouvez acheter le livre en le demandant à votre libraire ou en ligne sur le site de la FNAC ou sur Amazon .

Merci de votre soutien !

Partager cet article :

Autres lectures ...

François Hollande : 1 Milliard d’euros de baisse après 13 Mds de hausse d’impôts !

Les plus riches payent plus de 66 % de l'impôt sur le revenu


L’injustice fiscale ou l’abus de bien commun
Extraits du dernier ouvrage de J-P. DELSOL

Bercy emploie entre 50 000 et 70 000 fonctionnaires en trop



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (3)

Merci

le 16 mars 2012, 11:18

Merci pour cet ouvrage plein de chiffres et de bon sens !

- Répondre -

bouclier fiscal

le 17 mars 2012, 09:56

Le candidat Hollande est revenu sur sa proposition de taxe à 75/100 sur la pression des footballeurs !Il a en quelque sorte redecouvert le bouclier fiscal que la droite a si mal défendu avec son éternelle mauvaise conscience !

Le vrai problème est toujours le montant des prélèvements obligatoires qui confisquent la création et même le maintien de notre niveau de vie !Mais ou supprimer la mauvaise graisse ?That is the question ?

- Répondre -

Riches et pauvres

le 18 mars 2012, 19:54

Plus le nombre de riches augmente, plus celui de pauvres diminue.

C’est une évidence mais dans notre beau pays égalitariste, le plus important n’est pas de réduire le nombre de pauvres mais de réduire l’écart entre les riches et les pauvres quitte à n’avoir plus que des pauvres.

C’est ça l’idéologie !!!...

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications