Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


par ,

60 000 emplois créés en Grande Bretagne chaque mois

Pendant ce même laps de temps la France en perd 10.000. Selon les prévisions les plus courantes, la croissance britannique devrait dépasser les 2 % en 2014.

Les réformes du gouvernement Cameron ont porté leurs fruits. Rappelons les plus marquantes : plus de 600 000 postes de fonctionnaires ont été supprimés, que le taux d’impositions sur les sociétés (IS) a baissé de 28 à 20 % et que plus de 80 % des économies réalisées par l’Etat ont été la conséquence de la baisse des dépenses publiques. Actuellement, la Grande-Bretagne crée environ 60 000 emplois/mois.

A titre de comparaison, la France a détruit environ 10 000 emplois/mois en 2013.

Partager cet article :

Autres lectures ...

L’IS à 19 % rapporte 55 % de plus que l’IS à 28 % !

CAC 40 : Les 76 milliards de profits sont-ils des « superprofits » ?


Taux de l’IS : 33,33 % contre 17 %, soit 16 points de plus en France qu’au Royaume-Uni

Royaume-Uni et Allemagne : de plus en plus de personnes travaillent plus de 48 heures/semaine



Un message, un commentaire ?

Afficher le formulaire

Messages (1)

60000 emplois...

le 15 février 2014, 13:11 par Jidé

En ce qui concerne la G.B. il ne faut pas oublier non plus que ,n'étant pas dans la zone euro,le gouvernement a pu dévaluer la livre de 20% par rapport à l'euro et au dollar depuis 2008. Ce que malheureusement la France ne peut pas faire !

- Répondre -

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
FERMER

Suivez les publications de l'IREF,
inscrivez-vous gratuitement
à la lettre hebdomadaire