Institut de Recherches Économiques et Fiscales

IREF Europe - Institut de Recherches Économiques et Fiscales

Pour la liberté économique
et la concurrence fiscale


Syndicats

M Lepaon, créez plutôt votre propre structure sans l’argent des contribuables !

28 états libérés des syndicats


Pourquoi la fin de la Clinton Global Initiative

La mascarade du syndicalisme français


Syndicats : Nicolas Perruchot a raison mais il faut aller encore plus loin !

Les syndicats et les milliardaires soutiennent Hillary Clinton


Publications précédentes

Suppression du chômage :
la CGT a la solution

La lutte contre le chômage est une priorité de tous les instants et de tous nos décideurs. Du moins dans les discours… Dans les faits, c’est rarement le cas. Ou alors la lutte prend la forme d’un maquillage des chiffres : des emplois jeunes par-ci, des formations par-là. Heureusement la CGT nous (...)

Grève des éboueurs : libérer la collecte des déchets

Dans le sillage des cheminots, la corporation des éboueurs publics s’est elle aussi mise en grève contre la loi El Khomri qui pourtant ne concerne pas directement les agents communaux. En conséquence, Paris et d’autres villes étouffent sous les ordures malodorantes. Évidemment, avec l’Euro 2016 (...)

CGT : la stratégie de la Terreur
Comment mettre fin au syndicalisme de combat

La CGT bloquerait la France pour « l’intérêt général », en réaction contre une loi soi-disant dictée par les intérêts du capital. Est-ce la réalité ? N’y a-t-il pas une stratégie derrière ce radicalisme ? Pour comprendre sa stratégie de la terre brûlée, il convient de mettre en perspective la situation (...)

Les bons côtés de la loi El Khomri

La loi El Khomri apportera, si elle est adoptée, un véritable changement dans la gestion des relations au sein de l’entreprise. Elle inversera les normes dans le processus d’adoption de nombreuses règles relative aux modalités de travail. Malgré ses imperfections et les abandons dont elle a déjà été (...)

La France, pays des blocages

La France entretient encore une fois sa réputation de pays irréformable, sujet aux contestations sociales et aux blocages en tous genres et arc-bouté sur ses privilèges et ses « acquis sociaux ». Avec sa décision de passer en force en utilisant l’article 49 alinéa 3 de la Constitution, le gouvernement (...)

Loi El Khomri : des locaux gratuits pour les syndicats

Selon une estimation de l’Inspection générale des Affaires sociales (IGAS), les syndicats bénéficient de 250 à 800 implantations fournies gracieusement par les collectivités locales. Le gouvernement veut désormais dédommager les syndicats qui perdraient leurs locaux. Un scandale (...)

Grèves contre la loi Travail : un Anglais au milieu des manifestants

Cela fait plus de 6 mois que je suis à Paris et j’ai eu déjà droit à plusieurs grèves dans les transports, le contrôle aérien, les taxis (contre Uber) et d’autres protestations occasionnelles faites par différentes catégories professionnelles : agriculteurs, notaires, avocats, etc ...
Il est vrai, on (...)

Les Deux France

Au risque d’être pris pour un incorrigible « décliniste », je peux dire qu’il existe deux France. Une France qui a connu un certain rayonnement mondial et celle d’aujourd’hui, objet de toutes les critiques autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses (...)

Ceux qui tuent l’Ecole…

Il existe, au sein de l’école française, une forme de schizophrénie. Au lieu de faire les vraies réformes dont l’école a besoin, les ministres – de gauche mais aussi de droite – continuent à faire adopter des mesures qui l’enfoncent encore plus. La dernière en date, nommée « réforme du collège », est tout (...)

Sortir du paritarisme pour sauver la France

Après la chute du communisme en 1989, il a fallu de nombreuses années aux pays anciennement communistes pour se débarrasser des rigidités étatistes et pour réformer leurs économies exsangues. L’une des premières mesures adoptées a été l’abandon du concept de la lutte des classes, qui servait de socle au (...)

Non aux prélèvements obligatoires en faveur des syndicats !

Depuis le 1er janvier, une contribution patronale aux organisations syndicales a été mise en place au taux de 0.016 %. Elle apparaît sur la fiche de paye et se rajoute à la vingtaine d’autres charges patronales. Le gouvernement oblige donc les salariés du privé à financer des organisations syndicales (...)

La SNCF devrait supprimer 40 000 postes pour… se réformer comme la Deutsche Bahn

Comme beaucoup d’entreprises publiques françaises, la SNCF peine à se moderniser, et s’accroche à un modèle de gouvernance caractérisé par des versements de subventions, des rentes de monopoles et d’autres privilèges. Cependant, le contexte économique difficile l’oblige à présent à faire des choix pour (...)

Obama, McDo et le salaire minimum

Depuis quelque temps déjà, les syndicats des chaînes de fast-food incitent leurs adhérents à protester contre le salaire minimum qu’ils perçoivent. Mais à quoi peuvent aboutir les grèves et les marches auxquelles nous assistons ?

Justification du licenciement : un frein à l’embauche parmi d’autres

Le président du MEDEF, Pierre Gattaz, a eu l’énorme courage de proposer que la France sorte de la Convention 158 de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) qui interdit de licencier un salarié sans motif. Bien entendu, cette proposition a déclenché l’ire des syndicats malgré l’argumentation (...)

Des peines d’emprisonnement de 2 mois à 18 mois avec sursis, des amendes de 4.000 à 75.000 euros…

Le 1er octobre dernier, la CGT, l’Humanité, le Parti communiste ont été lourdement condamnés par le tribunal correctionnel de Paris. Douze condamnations ont été prononcées dans les rangs communistes et syndicaux pour malversations, abus de confiance, recel, emplois fictifs, et détournements de (...)

Matteo Renzi, un modèle pour les politiques français
Il faut supprimer les dispositions (article 1235-3) du Code du travail prévoyant la réintégration forcée des salariés

Et si le premier ministre italien devenait le modèle à suivre pour les hommes politiques français ? Le président du Conseil italien est en train de défendre une réforme du marché du travail (le « Job’s Act ») pour y introduire plus de flexibilité et de faciliter l’emploi des jeunes par la mise en place (...)

Lettre ouverte de Nicolas Sarkozy aux Français qu’il a déçus
Ou ce que devrait dire l’ancien président

Mes chers compatriotes,
L’heure est très grave. La France ne cesse de s’enfoncer dans le marasme économique et social. Nous battons des records de taux de chômage et nos entrepreneurs fuient le pays. Le système éducatif s’effondre alors que les dépenses publiques et les prélèvements obligatoires n’ont (...)

Etats-Unis : le chèque éducation de plus en plus répandu

D’un côté, les syndicats d’enseignants et les fonctionnaires du ministère. De l’autre, les parents et les organisations de la société civile. Au milieu : la bataille pour le chèque éducation et la liberté de choisir l’école pour ses enfants.
Malgré des moyens limités face aux syndicats qui disposent d’un (...)

La chute des syndicats

La baisse du nombre de syndiqués n’est pas un phénomène franco-français. Aux Etats-Unis par exemple, environ 11.2 % de la population active est syndiquée. Il y a environ 40 ans, plus de 25 % des travailleurs américains étaient syndiqués. Cette chute est surtout visible (comme en France) dans le secteur (...)

Education : la France dépense 1.8 points de PIB de plus que l’Allemagne

C’est la rentrée et les syndicats nous serviront la même salade sur le manque de moyens de l’école française. Pourtant, avec un budget Éducation à 6.14 % du PIB, la France dépense plus que l’Allemagne (4.34 % du PIB). Sans pour autant obtenir de meilleurs résultats (...)

Ce que nous enseigne la victoire de Thatcher sur les syndicats

À bien des égards, la France ressemble à la Grande-Bretagne des années 1970 : malgré la montée rapide du chômage et une dette croissante, il est impossible de réformer ce pays tenu par les syndicats. Nos élus, le plus souvent, cèdent face à la pression syndicale. Il y a maintenant 30 ans, le Royaume-Uni a (...)

Les contrôleurs aériens s’accrochent à des privilèges injustifiés

Après les cheminots, c’est au tour du personnel de la navigation aérienne de lancer un mouvement social. Les deux principaux syndicats protestent contre le plan de performance européen qui sera proposé par la France le 30 juin à Bruxelles. Ce plan vise à réduire le coût du contrôle aérien, tout en (...)

Intermittents du spectacle ou permanents à Pôle Emploi ?

Avec ceux que l’on nomme les intermittents du spectacle, le divertissement n’est pas dans les salles, mais dans les rues. En effet, le cirque estival a commencé sa tournée traditionnelle. La pièce manque, certes, singulièrement d’originalité, mais elle est au répertoire depuis de nombreuses années avec (...)

Que faire des seuils sociaux en entreprise ?

Notre ministre du travail, François Rebsamen, a voulu apporter sa contribution à la lutte contre le chômage. Au cours d’une récente conférence de presse, il a proposé de geler pendant trois ans les obligations qui s’imposent aux entreprises, qui passeraient de 9 à 10, et de 49 à 50 salariés. ?"Si cela (...)

Et si la Deutsche Bahn inspirait la SNCF ?

La grève qui s’éternise à la SNCF prouve, une fois de plus, que les syndicats français sont les plus dignes représentants de l’exception française. Ils bloquent le pays afin de protester contre une réforme qui ne touche nullement au statut des agents et n’affecte en rien le service public du rail. Au (...)

Transports publics : la grève sans faire de vagues …

Le printemps est la période de l’année la plus propice aux grèves. Chaque année ce phénomène se confirme. D’ailleurs, bien souvent la presse étrangère le fait remarquer, non sans une pointe d’ironie, en l’illustrant par une photo du mouvement social, titrée : « c’est le printemps ! ». Remarquez, le mois de (...)

La SNCF : argent public, grèves et accidents

Le Rapport sur l’accident de train de Brétigny qui a fait 7 morts et 32 blessés graves, le 12 juillet 2013, vient d’être remis à la Justice. Il désigne, sans aucune ambiguïté, le mauvais entretien des voies comme cause de l’accident.
Pourtant, à en croire les ennemis de la privatisation et de (...)

183 « charter schools » pour 70 000 élèves

Une « charter school » est une école publique indépendante qui fonctionne en dehors de l’administration et des syndicats. A New York, il en existe 183 dans laquelle étudient plus de 70 000 élèves. Toutes ses écoles ont été créées dans les quartiers « pauvres » : à Harlem, dans le Bronx et à l’Est de (...)

Le réflexe électoral

C’est ce qu’a dit l’ancien maire de New York, Mike Bloomberg, à propos de l’absence de réforme concernant les avantages sociaux dont bénéficient les employés de la mairie. Entre 2001 et 2012, le budget consacré aux retraites est passé de 1.5 Mds de dollars à 8.2 Mds de dollars. Une hausse de 500 % qu’il (...)

La fin des syndicats à la française ?
Avec la disparition de Marc Blondel, une page du syndicalisme français va-t-elle se tourner ?

Les syndicats à la française se sont toujours complus dans l’idéologie de la lutte des classes, ce qui n’est plus le cas pour les syndicats étrangers. Mais le discrédit qui frappe la classe politique ne va-t-il pas s’étendre au monde syndical, dont les finances et les rouages demeurent occultes ?
La (...)

Matteo Renzi et le défi des réformes en Italie

De toutes les carences de l’économie italienne, c’est le chômage des jeunes (40 %) qui est la plus inquiétante. Le nouveau premier ministre, Matteo Renzi, s’y attaque en réformant le droit du travail, qui est néfaste et obsolète. Réussira-t-il là où Mario Monti a échoué ? Pourtant, ce qui s’est passé (...)

Les salariés ne veulent pas d’un syndicat

Mi-février, les salariés des usines Volkswagen basées à Chattanooga dans le Tennessee, ont voté contre la volonté du principal syndicat américain, United Auto Workers (UAW), de les représenter auprès de la Direction. Les ouvriers américains ont préféré régler eux-mêmes les conflits éventuels en faisant (...)

Les gens du ministère ne comprennent pas ce que c’est qu’un bénévole

Madame Fillipetti, ministre de la Culture, s’est émue du sort des bénévoles, et en particulier de ces gens qui participent à des « théâtres vivants », comme le Fou du Puy. Dans un grand élan de justice sociale, elle a estimé qu’il n’était pas normal que ces gens-là n’aient pas de statut : ils devraient (...)

France : Les lueurs d’espoir de Noël

Le poids de l’Etat, de ses prélèvements, de ses fonctionnaires, commence à se faire sentir dans notre pays, à tel point qu’on assiste à un véritable retournement d’opinion. C’est peut-être un espoir qui est en train de se lever. Mais le dirigisme n’est pas moribond, d’autant plus qu’il est entretenu par (...)

Révolution fiscale ou esquive politique ?

Tous s’accordent sur la nécessité d’une remise à plat des prélèvements obligatoires. Ils sont aujourd’hui perçus à juste titre comme excessifs, d’autant plus qu’ils sont iniques et incompréhensibles. Une révolution fiscale et sociale consisterait à remédier à tous ces maux par une baisse des charges, une (...)

Horaires de travail : en France on interdit, en Allemagne et en Suède on libéralise

Et en France il y a du chômage, alors qu’il y en a moins ailleurs. Mais ailleurs, il n’y a pas le Code du Travail, ni les syndicats, ni les magistrats, et tout le monde est satisfait de la liberté du travail, disent les correspondants européens de (...)

Education civique ou Education étatiste ?

Après avoir montré comment plusieurs manuels d’économie font de la propagande étatiste et diffuse aux élèves un discours anti-entreprises, l’IREF se penche à l’occasion de cette rentrée sur deux manuels d’Education civique (5e et 3e chez Hatier, juin 2013 et, respectivement, mars 2012). Edifiant (...)

Tout va bien (ou presque)

Une note d’optimisme avant le départ en vacances ? C’est le but de cet essai écrit à deux : d’un côté, l’économiste Olivier Pastré et, de l’autre, le journaliste (et économiste) Jean-Marc Sylvestre. Mais on restera sur sa faim…Nos auteurs commencent par un constat : la France va très mal. Mais ils demandent (...)

Les terribles pratiques du fisc : pénalités arbitraires, dépôts de garanties injustifiées et chantage fiscal

Le contribuable est l’esclave de l’administration fiscale. Il subit des ponctions si élevées que la croissance décline et les rentrées fiscales aussi : belle illustration de l’effet Laffer ! Mais surtout l’administration ne respecte pas le droit. Elle fait appel à des pratiques qui vont jusqu’au (...)

Moraliser la vie politique, c’est avoir le courage de réformer

L’étalage des patrimoines peut-il moraliser la vie politique ? Il confirme que nos ministres ont fait carrière dans la politique, ignorant la « France d’en bas », le secteur privé et l’entreprise. La vraie moralisation consisterait à supprimer les privilèges des syndicats et de la fonction publique, à (...)

Retraites complémentaires : mais qui décide pour les salariés du privé ?

Des négociations sont en cours pour sauver les retraites complémentaires des salariés du privé, ARRCO et AGIRC. Mais qui sont les négociateurs ? Certains n’ont jamais été salariés d’une entreprise privée…

Le Conseil Constitutionnel fait progresser l’état de droit

La décision du 29 décembre marque un progrès réel vers la restauration de l’état de droit en matière fiscale. Mais subsistent de nombreuses dispositions attentatoires au droit concernant les cotisations sociales, les droits de recours des contribuables, les privilèges de la fonction publique et des (...)

The Boomerang Economy

M. Montebourg devrait se débarrasser de tous ses collaborateurs et lire ce livre plusieurs fois par jour. Ca devrait être son unique plan de travail. Car il contient tous les arguments et toutes les preuves des bénéfices de la mondialisation.

Les syndicats détruisent 18 500 emplois

Les « Twinkies » (gâteaux fourrés) disparaîtront des magasins d’alimentation grâce aux syndicats américains. Ces derniers ont imposé des règles très strictes à ce secteur : les gâteaux livrés dans un seul centre (désigné par eux) et avec deux camions (syndicat des chauffeurs) quelle que soit la quantité (...)

La CGT et la CFDT interdisent la création d’autres syndicats

Un syndicat appelé LIBRES (quelle audace !) a déposé en septembre un dossier de candidature pour voir reconnaître son audience dans les entreprises de moins de 11 salariés (autre audace !). Devant le Tribunal d’Instance qu’ils ont saisi, les syndicalistes de la CGT et de la CFDT ont argué du caractère (...)

Moins de dépenses publiques c’est plus de compétitivité

Ce sont les pays les plus réformateurs qui ont la compétitivité la plus élevée. Moins de dépenses publiques, c’est moins d’impôts, plus d’attrait pour l’entreprise et l’emploi. A l’inverse, la France croit vaincre le chômage et devenir compétitive en multipliant les aides aux entreprises et aux chômeurs. (...)

Peugeot : une intrusion étatique inacceptable

« C’est un devoir pour les partisans de la liberté de dénoncer la gravité de ce dirigisme agressif et démagogique ». Telle est l’opinion du professeur Jacques Garello, administrateur de l’IREF et président de l’ALEPS. Gouvernants, syndicats et médias portent atteinte à la propriété, à la libre entreprise, (...)

Cinq raisons pour en finir avec le « dialogue social »

L’économie du pays et le sort de milliers de salariés ont été suspendus à la grande « conférence sociale » la semaine dernière. Aucun résultat concret : le « dialogue social » concourt toujours à la tyrannie du statu quo. Voici cinq raisons majeures pour en finir avec ce mythe nuisible et (...)

Les chefs d’entreprise marseillais s’organisent contre les syndicats

Occupation d’usines, séquestrations de personnels, menaces et violences physiques à répétition, les patrons marseillais n’en peuvent plus face aux syndicats. L’Union patronale des Bouches-du-Rhône a décidé de s’organiser en créant un département juridique pour aider les patrons victimes de violences (...)

Les syndicats français en flagrant délit

Les affaires mafieuses impliquant les syndicats français se multiplient sans cesse. Après la radiation (une première en France !) du syndicat CFDT de SeaFrance, huit syndicats du comité d’entreprise de la SNCF à Lyon seront jugés pour avoir siphonné une partie du budget du CE. Sur environ 500 000 euros (...)

Un syndicat supprimé !

C’est une première en France et pourtant la nouvelle est passée inaperçue : suite au scandale SeaFrance, la CFDT a radié le syndicat local Maritime Nord majoritairement constitué de salariés de l’ex-compagnie de ferries. Cinq ex-salariés de SeaFrance, membres du syndicat ont d’ailleurs été présentés à (...)

SeaFrance : vive l’entreprise publique !

Filiale de la SNCF, Seafrance était gérée suivant les normes de l’entreprise publique française : pouvoir syndical absolu, déficits permanents, absence de gouvernance. Hélas, remarque Nicolas Lecaussin, c’est une situation banale en (...)

Syndicats de salariés ou associations de malfaiteurs ?

On commence enfin à dire la vérité sur les syndicats et leur financement. Pourtant, le rapport Perruchot a été scandaleusement occulté par le gouvernement. Pourquoi ces complicités, ces privilèges, ces subventions, ces impunités ? A quoi sert le syndicalisme français ? Questions posées par Nicolas (...)

Les syndicats fidèles à leurs pratiques

Pourquoi le Rapport de la commission d’enquête parlementaire sur l’argent des syndicats étonne-t-il encore ? Les pratiques des syndicats français ne sont-elles pas connues depuis longtemps ? Après avoir reçu l’argent de Moscou jusqu’à l’effondrement du communisme, les syndicats ont été obligés de « (...)

Elections à la CNAV : les retraites du privé seront bien sauvegardées

Gérard Rivière vient d’être élu nouveau président de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse). Ce choix est scandaleux et cela pour plusieurs raisons. M. Rivière a été élu par le Conseil d’administration de la CNAV formé en grande partie de syndicalistes. Les affiliés n’ont pas eu leur mot à dire. (...)

Accidents de train : la SNCF fait mieux que les Anglais

413 accidents en France, contre 107 en Angleterre, 80 tués contre 57 : la SNCF surpasse British Railways. L’argument suivant lequel la privatisation fait dérailler les trains ne tient visiblement plus. Commentaire de Nicolas Lecaussin.

Les salaires des syndicalistes français : la vérité ?

Une première dans l’Histoire. Certains syndicalistes français ont accepté de dévoiler leurs salaires. Du bout des lèvres, ils déclarent gagner entre 2 300 euros (Bernard Thibault, CGT) et 4 500 euros net sur 13 mois (François Chérèque, CFDT et Jean-Claude Mailly, FO). Restons sceptiques ; la transparence (...)

CNAV : une présidence FO ?

Au nom du « paritarisme » à la française et du « dialogue social », il est très probable que le syndicat FO prenne la présidence de la CNAV (Caisse nationale d’assurance-vieillesse) alors que la présidente actuelle, Danièle Karniewicz, n’est plus éligible. Déjà présents dans les conseils d’administration (...)

Les voies ferrées sauvées par la libéralisation

Depuis 2004, le transport ferroviaire régional allemand a été ouvert à la concurrence. Des dizaines d’opérateurs privés contrôlent ce marché. Cette libéralisation a permis la sauvegarde de 95 km de voies par km carré contre 57 en France. La Deutsche Bahn Regio affiche un chiffre d’affaires de 6.85 Mds (...)

La Délégation de service public pour soi-même

Le 31 janvier 2011, les salariés CGT et SNAMM (Syndicat autonome des matelots de la marine marchande) de la SNCM entraient en grève. À l’origine du conflit, « la diminution du nombre des rotations entre Nice et la Corse, avec le non-remplacement du navire à grande vitesse Liamone, (...)

Combattre les syndicats : Yes, we can !

La volonté et le courage font souvent défaut aux dirigeants politiques. Ce n’est pas le cas pour Scott Walker, nouveau gouverneur républicain de l’Etat du Wisconsin. Il a tenu tête avec succès aux syndicats de fonctionnaires locaux. Analyse de Nicolas Lecaussin, directeur du développement de (...)

Fonctionnaires contractuels : l’Etat va titulariser

Entre 40 et 50.000 fonctionnaires aujourd’hui contractuels (et parfois CDD à vie, ce qui est illégal) vont être titularisés, aux frais des contribuables. Les syndicats imposent leur solution. Commentaires de Nicolas Lecaussin, Directeur du Développement de (...)

Le Comité d’entreprise d’EDF est très riche et très endetté

Un autre grand paradoxe du service public à la française : disposer de beaucoup d’argent et avoir beaucoup de dettes. C’est le cas du fameux Comité d’entreprises d’EDF qui a un budget de 470 millions d’euros mais qui vient d’annoncer des pertes s’élevant à 90 millions en 2010 après 33 millions d’euros (...)

Les grévistes ruinent le port de Marseille

La pénibilité du travail des grutiers et manutentionnaires du port de Marseille, c’est trois heures par jour, douze par semaine, pour un salaire mensuel entre 3.000 et 5.000 euros nets. Ces chiffres sont donnés par la Cour des Comptes. Nicolas Lecaussin se demande ce qui va rester de l’activité (...)

Les syndicats du service public se moquent des usagers

On vient de l’apprendre suite à une enquête interne. SUD-Rail, troisième syndicat de la SNCF, avait appelé le 23 septembre dernier à la grève. Mais contrairement à ce qu’il avait déclaré dans ses communiqués officiels, le motif du préavis ne portait pas sur les retraites mais sur les billets gratuits (...)

La grève a coûté 140 millions d’euros aux routiers

D’après la Fédération nationale des transports routiers (FNTR), la grève contre la réforme des retraites a coûté au moins 140 millions d’euros aux transporteurs routiers. Il s’agit du coût qu’on peut chiffrer. Car il faudrait aussi tenir compte des coûts indirects : hausse des prix, licenciements provoqués (...)

Le Code du travail fait fuir Ryanair

Placée en examen par la justice française pour non-respect du Code du travail, la compagnie low cost Ryanair ferme ses 13 lignes françaises et sa base de Marseille Provence. Cette décision a provoqué un tollé dans les médias et les journalistes se sont empressés de condamner les « salauds de patrons » (...)

Le Code du travail fait fuir Ryanair

Placée en examen par la justice française pour non-respect du Code du travail, la compagnie low cost Ryanair ferme ses 13 lignes françaises et sa base de Marseille Provence. Cette décision a provoqué un tollé dans les médias et les journalistes se sont empressés de condamner les « salauds de patrons » (...)

Le syndicaliste prend sa retraite à 55 ans

Didier Le Reste, secrétaire général de la CGT cheminots, vient d’annoncer son départ à la retraite. « Spécialiste » du problème des retraites, il était parmi les plus féroces opposants à la réforme du gouvernement. Contrôleur de formation, il était à la CGT depuis plus de 20 ans. Ses heures effectives de (...)

Syndicats, grèves et abus de droit

Les grévistes sont-ils autorisés à tout faire ? Peuvent-ils légitimement entraver les droits d’autrui ? Pourrait-on, et même devrait-on, interdire la grève et les syndicats ? Questions auxquelles répond le Professeur Jean Philippe Feldman, éminent juriste administrateur de l’ALEPS (...)

Ports en grève : 5 000 euros pour 12 heures de travail effectif par semaine

La grève dans plusieurs ports français, dans les terminaux pétroliers de Lavera et Fos-sur-Mer près de Marseille, continue depuis plusieurs jours et le blocage de ces ports et total menaçant l’approvisionnement du pays en carburant. Comme toujours, l’action des syndicats est violente et les (...)

Ecole : l’échec de l’Etat

La rentrée scolaire a commencé par une grève. C’est sans doute le moyen pour les syndicalistes de faire oublier l’état lamentable du système éducatif français. Nicolas Lecaussin met en accusation le « pédagogisme », qui va jusqu’à réclamer la suppression de l’école (...)

Euthanasie des syndicats français

Ils n’ont pas beaucoup d’adhérents, mais ils vivent de l’argent public. Ils refusent toute réforme, mais ils ruinent l’économie. Leur puissance n’a qu’un temps : ils se condamnent eux-mêmes à mourir. Une analyse précise et chiffrée par Nicolas Lecaussin directeur du développement de l’IREF (...)

Deux ans de plus n’est guère une vie

La semaine passée, deux dirigeants européens ont été confrontés à des grèves et des manifestations. En France, les syndicats ont demandé l’arrêt d’une réforme des retraites lancée par le président Sarkozy. En Grande Bretagne, le syndicat majoritaire, Trades Union Congress, a protesté contre les mesures (...)

Les contrôleurs aériens sur leur nuage

Cet été, nos braves contrôleurs aériens se sont mis plusieurs fois en grève en empêchant les touristes de profiter pleinement des vacances. Ils ont d’ailleurs annoncé d’autres mouvements pour la rentrée. Leur prétexte ? Une réforme européenne du contrôle aérien (le « Ciel unique européen »), en réalité, (...)

Aucune raison de manifester

Les manifs de jeudi 27 mai ont été peu garnies. Et pour cause. Le plan de rigueur annoncé par le gouvernement ainsi que la réforme des retraites ne concernent nullement le secteur public. Ni les fonctionnaires, ni les agents publics n’ont aucune raison de s’inquiéter. C’est toujours le privé qui va (...)

Le 1er mai, les USA et les syndicats libres

Pendant les célébrations et les manifestations du 1er mai on a pu entendre dans les médias que "tous les pays démocratiques où existent des syndicats libres fêtent le 1er mai". Cette affirmation pourrait faire croire que les Etats Unis ne feraient pas partie de ces (...)

Le syndicat SUD gratifié

Connu pour ses interventions coup de poing et largement minoritaires, le syndicat Solidaires (SUD) vient d’obtenir le droit de siéger au Conseil économique, social et environnemental (CESE) ainsi que dans les conseils économiques et sociaux (...)

Entreprises, attention aux listes rouges et noires !

Du patriotisme économique au crime économique, il n’y a qu’un pas, que la Terreur, l’URSS et les régimes totalitaires avaient allègrement franchi. Deux initiatives dont les entreprises françaises sont la cible inquiètent Nicolas Lecaussin, directeur du développement de (...)

Il faut connaître l’entreprise dès le lycée

Les programmes d’économie de seconde annoncés par le ministère ont déclenché l’ire des syndicats. Ils ne veulent pas accepter que puisse exister une autre approche de l’économie beaucoup plus proche des réalités de l’entreprise, la seule créatrice de richesses. Nicolas Lecaussin, directeur du développement (...)

 css js

En continuant la navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies
F E R M E R

Newsletter hebdomadaire
Recevez gratuitement nos publications